Aller au contenu
Les Grands Sites de France en camping-car

Les Grands Sites de France en camping-car : 21 étapes nature à ne pas manquer

Partager l'article

Les Grands Sites de France en camping-car, vaste projet ! Mais d’abord, c’est quoi au juste les Grands Sites ? Comment définir ce qui fait partie des plus beaux lieux à voir dans l’Hexagone ? Sur quels critères se baser pour estimer qu’un lieu serait digne de cette appellation, et pas son voisin ?

Eh bien, c’est simple. « Grand site de France » est en réalité un label inscrit dans la loi et attribué par l’État sur la demande des communes ou associations de communes qui se sont engagées dans un « projet de préservation, de gestion et de mise en valeur du site, répondant aux principes du développement durable ». Aucune subjectivité de notre part donc dans les listes que l’on vous communique ci-après.

Pourquoi vous y rendre en camping-car ? Simplement parce que les aménagements y sont en général super bien faits ! On vous explique tout de suite pourquoi on aime visiter les Grands Sites de France à bord de notre capucine !

Visiter les Grands Sites de France en camping-car : le pied !

Oui, c’est vraiment le pied de sélectionner 1 ou 2 Grands Sites de France comme étapes lors d’un road trip en camping-car. Et ce, pour au moins 4 raisons.

✔️ Des espaces où la nature est préservée

Ça, on aime, et vous aussi, on en est sûrs !

Dans chaque Grand Site, des sentiers de découverte sont aménagés, des itinéraires de randonnée balisés et entretenus, des voies vertes mises en place ainsi que des pistes cyclables, des postes d’observation de la faune sont créés, etc. Tout est fait pour profiter au mieux des espaces naturels sans les dégrader.

On se retrouve dans des lieux calmes et apaisants. Nous, ça suffit déjà à notre bonheur !

✔️ Des territoires variés

D’abord, les sites répartis sur l’ensemble de l’Hexagone offrent une grande diversité de paysages. Si vous en intégrez plusieurs dans votre itinéraire, vous ne vous ennuierez pas, ce n’est jamais pareil !

Mais, surtout, chaque territoire met en valeur l’ensemble de son patrimoine, qu’il soit naturel, culturel, historique ou gastronomique ! Ça en fait des lieux à visiter si vous voulez explorer l’intégralité de chaque « Grand Site de France », on vous le dit !

Par exemple, une semaine ne suffit pas forcément pour découvrir l’ensemble de la vallée de la Vézère ou du Grand Site de la Pointe du Raz – Cap Sizun.

En plus, chaque espace accueille une Maison du Grand Site. Celle-ci reçoit les visiteurs, met à disposition des informations touristiques et propose souvent une exposition gratuite qui permet de mieux comprendre le territoire. En général, c’est très bien fait et assez ludique. On adore y passer.

✔️ Un stationnement réglementé clairement

Ce qui est intéressant dans cette affaire de réglementation, c’est que le tourisme en camping-car est pris en compte dans le projet de développement. Donc, des structures sont prévues pour nous et pour nous faciliter la visite ! Extraordinaire !

Les plus mauvaises langues diront que l’on est parqués sur des zones payantes et que l’on n’a plus du tout de liberté, mais ce n’est pas vrai. Premièrement, les sites labellisés doivent souvent gérer plusieurs centaines de milliers de visiteurs par an, donc la réglementation est impérative. Sinon, c’est la foire au n’importe quoi (camping-cars et voitures, même combat, hein 😉).

Ensuite, bien qu’il y ait des aires pour camping-cars payantes, on trouve aussi des espaces gratuits soit pour la journée, soit pour la nuit, soit pour les deux ! C’est le cas à Solutré par exemple, ou au niveau de certaines pointes de la Bretagne. Entre nous soit dit, cette tolérance est exceptionnelle puisque les espaces protégés sont, en théorie, interdits de bivouac ou de camping sauvage.

En plus, lorsqu’il y a une politique tarifaire pour le parking, il est fréquent qu’elle soit la même pour les voitures et les camping-cars en ce qui concerne le stationnement diurne. En tout cas, c’est le cas à la Pointe du Raz ou dans les gorges de l’Hérault. Un geste très appréciable.

Alors oui, parfois on manque de place quand même ! Mais ce n’est pas toujours simple de concilier préservation de la nature et affluence touristique.

✔️ Une organisation pour faciliter la visite

Beaucoup des Grands Sites facilitent les accès aux différents points d’intérêt de leur territoire en mettant à disposition des navettes, gratuites ou payantes. Certains sont en effet très étendus ou disposent de routes particulièrement difficiles ou étroites, d’autant plus pour un camping-car.

On trouve ça assez agréable de laisser le CC au parking, au camping, ou sur une aire, puis de se faire conduire à bon port. Ainsi, même le pilote de la capucine (Nicolas, je tiens à mon rôle de copilote, Monsieur n’a pas le sens de l’orientation 🤣) profite du paysage.

Le seul bémol que l’on peut trouver, c’est que ces services de navettes sont souvent limités à la saison estivale. C’est bien dommage pour les camping-caristes qui se baladent hors saison. Certains espaces des sites ne sont alors pas accessibles, à moins d’avoir des vélos.

Carte des Grands Sites de France

Maintenant que je vous ai mis l’eau à la bouche, passons aux choses sérieuses ! Mais où sont-ils ces Grands Sites de France ? Le camping-car a des fourmis dans les roues !

Voici la répartition des Grands Sites dans l’Hexagone. N’y figurent que les espaces qui ont effectivement reçu le label. Ils sont au nombre de 21. En réalité, le réseau compte aujourd’hui 49 membres. Cela signifie que 28 sites se sont engagés dans les démarches pour obtenir le label et sont destinés à intégrer la carte à un moment donné (voir liste en fin d’article).

Cliquez sur les gouttes qui matérialisent les sites. Si un article de blog existe, les détails s’afficheront dans une petite fenêtre.

Les 21 Grands Sites de France classés par région

Nous avons visité un certain nombre de ces espaces protégés en camping-car. Nous cherchons toujours si l’un d’entre eux se trouve sur notre route lorsque nous préparons nos circuits. D’ailleurs, nous n’hésitons pas à faire un détour pour ajouter une étape au road trip et ainsi profiter de ces grands espaces de nature.

Aussi, nous avons rédigé pas mal d’articles sur le blog. Lorsqu’ils existent, on vous renvoie vers ces publications très complètes pour vous aider à préparer votre visite en camping-car.

Auvergne-Rhône-Alpes

Un site souterrain d’une beauté à couper le souffle. La grotte impressionne par la hauteur de ses salles et les dimensions de ses concrétions. En dessus, le paysage est fait de garrigue et de forêts de chênes verts. Espace occupé depuis longtemps par l’homme, vous y trouverez également un musée de la Préhistoire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le Cirque de Navacelles en camping-car

Anecdote : si l’entrée du site se situe en Ardèche, les galeries vous mèneront jusque dans la région voisine car elles s’étendent dans le département du Gard (Occitanie).

Du haut de ses 1787 m, le Puy Mary domine fièrement les volcans du Cantal. Les paysages y sont époustouflants, aussi bien à ses pieds qu’à son sommet. Sujet au vertige ? Alors s’abstenir d’emprunter les escaliers pour l’ascension finale 😱.

Pour réguler la très forte affluence au Puy Mary, les accès sont réglementés. De toute façon, il vaut mieux éviter d’emprunter les routes étroites qui y mènent à certaines heures. Préparez votre visite avec notre article consacré au Grand Site du Puy Mary.

Emblème de l’Auvergne, le Puy de Dôme est au cœur du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. À son sommet, panorama à 360° sur la chaîne des Puys. Incontournable !

Bourgogne-Franche-Comté

Ce paysage, insolite en Bourgogne est dominé par la célèbre Roche de Solutré, éperon rocheux qui veille sur les vignobles prestigieux du Mâconnais. Les paysages valent un détour, mais c’est aussi un site archéologique majeur. Avis aux amateurs de préhistoire…

Avec notre article spécifique, organisez votre visite du Grand Site de Solutré-Pouilly-Vergisson.

Une visite qui allie nature et culture au cœur du Morvan. Bibracte est un site archéologique majeur, une ville gauloise importante y était en effet implantée au 1er siècle av. J.-C. Il abrite donc un musée avec de très belles collections, mais pas toujours facile à appréhender pour le néophyte. Allez au moins y jeter un coup d’œil pour voir les pièces que l’on a retrouvées lors des fouilles et comprendre comment étaient élevés les remparts de nos ancêtres. Vous pourrez ainsi mieux lire le paysage et les constructions lorsque vous partirez à l’assaut du Mont Beuvray. Une très belle balade sous de grands arbres avant d’arriver au sommet et d’admirer le point de vue sur la région.

Nous avons inclus la visite de Bibracte et du Mont Beuvray dans un circuit de 3 semaines nous menant du Bordelais à la Bourgogne à bord de notre capucine.

Bretagne

Sur la côte d’Émeraude, ces 2 caps ravissent le regard. Pointes rocheuses, grandes étendues de landes, dunes, plages, criques et falaises, le sentier du littoral est incontournable !

Parce que les photos valent souvent mieux qu’un long discours, allez jeter un œil à notre article spécifique sur le Cap d’Erquy – Cap Fréhel.

Au bout du Finistère Sud, cette pointe rocheuse défie l’océan. Un site à admirer par tous les temps.

Le Grand Site s’étend sur l’arrière-pays jusqu’à Audierne au sud et Douarnenez au nord. Un espace de toute beauté où vous pourrez passer des jours et des jours entre le littoral, son horizon bleu, ses pointes, ses baies, ses landes fleuries, et l’intérieur des terres avec son patrimoine culturel et gastronomique. Oui, hein, faudrait pas oublier les galettes, les crêpes et le caramel au beurre salé…

Lire notre article complet pour visiter la pointe du Raz en camping-car.

Il s’agit du plus grand massif dunaire de Bretagne. Il s’étire sur près de 35 km le long d’un littoral non urbanisé. La nature sauvage à l’état pur ! Faune et flore y sont diversifiées et rares. Un lieu à préserver, ce qui est une gageure compte tenu de ses 1,5 million de visiteurs annuels.

Centre-Val-de-Loire

Pas de Grand Site de France encore dans cette région. Cependant, Chambord fait partie du réseau. Cela dit, on imagine que vous n’attendrez pas la labellisation en Grand Site pour visiter ce magnifique château de la Renaissance.

Corse

Situé au nord de l’île de Beauté, le Grand Site propose d’admirer un paysage vallonné entre terre et mer. Des panoramas sur le splendide Golfe de Saint-Florent se dégagent entre les villages construits sur les pentes des collines et les parcelles de vignes. Un espace mêlant routes pittoresques et traditions corses. Laissez le camping-car au camping et trouvez un autre moyen de locomotion 😉.

Les îles Sanguinaires et la pointe de Parata sont des hauts lieux du patrimoine naturel et culturel d’Ajaccio. Cet espace est extrêmement fréquenté par les touristes et les habitants. La ville a engagé des efforts depuis plus de 20 ans afin de restaurer la végétation naturelle, trop piétinée par les visiteurs. L’organisation du site incite donc désormais à la marche sur des sentiers découverte aménagés afin de préserver ce coin de paradis.

Grand-Est

Cette région ne dispose pas encore de sites labellisés « Grand Site de France ». Le Ballon d’Alsace situé à cheval sur le Grand-Est et la Bourgogne-Franche-Comté est engagé dans les démarches pour obtenir la certification.

Hauts-de-France

Sur la côte d’Opale, les caps Blanc-Nez et Gris-Nez attirent près d’un demi-million de visiteurs chaque année. Entre ces 2 promontoires rocheux qui surplombent la Manche, on admire une succession de falaises grises ou blanches, des dunes et de larges baies.

Le plus grand estuaire du Nord de la France s’ouvre largement sur la Manche. Ses paysages y sont variés avec dunes, plages de sable ou de galets, falaises, marais, et changeants suivant les saisons ou la marée. En plus, il accueille une faune nombreuse avec des centaines d’espèces d’oiseaux, mais aussi des colonies de phoques qui y ont élu domicile. Une étape qui plaira aux petits comme aux grands, assurément !

La Baie de Somme est parfois considérée comme l’une des plus belles au monde. Démarrez le camping-car et allez donc vous faire votre propre opinion !

On vous emmène en balade dans ces deux sites des Hauts-de-France dans notre guide Tour de France des escapades nature 😉🔽

Île-de-France

Pas de Grands Sites dans cette région, mais des tas d’autres lieux à voir et à faire, assurément ! Même si cet espace est fortement urbanisé, on y trouve de jolis coins de nature.

Normandie

Pas de Grands Sites de France en Normandie non plus, pour l’instant. La Hague et les Falaises d’Étretat sont engagées dans les démarches.

Nouvelle-Aquitaine

Un espace résolument tourné vers l’océan. Des paysages plats caractérisent les abords de l’estuaire de la Charente, fleuve calme et serein. À découvrir marais, fleuve, et oiseaux ainsi qu’un patrimoine historique plutôt méconnu avec l’Arsenal commandé par le Roi Soleil, ou le pont transbordeur qui vous fera traverser la Charente. Une expérience hors du commun.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  6 marchés de Noël en camping-car à voir en France

Site à cheval sur 3 départements et 2 régions, voir description dans la section Pays de la Loire.

Au cœur du Périgord Noir, la vallée de la Vézère est particulièrement encaissée. Haut lieu de la préhistoire, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses 15 grottes et gisements dont Lascaux fait partie. Entre paysages de rivière, falaises et forêts, plus beaux villages de France et patrimoine culturel et historique, il vous faudra plusieurs semaines pour vraiment découvrir le Grand Site.

Lire notre étape à Lascaux lors d’une escapade en Périgord.

Occitanie

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, ce site antique est le monument le plus visité de France. Le pont majestueux s’intègre dans une nature tout aussi splendide. Ne vous limitez pas à la photo emblématique de l’aqueduc. Prenez du temps pour sillonner les sentiers dans la garrigue et admirer les gorges du Gardon.

Plus d’informations pour la visite dans notre article consacré au Pont du Gard.

La Camargue gardoise ou petite Camargue est une région côtière du département du Gard. Le paysage plat et marqué par l’omniprésence de l’eau. Marais, lagunes, plages de sable, oiseaux, chevaux blancs, taureaux noirs, flamants roses, c’est une terre de contraste. Le patrimoine culturel vaut également le détour.

Il y a du monde dans le coin. On estime que la fréquentation touristique est estimée à plus de 2 millions de personnes par an. Pas toujours facile de se balader en camping-car dans des sites de cette envergure. Utilisez notre article qui vous propose une visite de la Camargue gardoise en 6 étapes.

Le Grand Site de France est à cheval sur deux départements. Les points de vue sur le cirque depuis les belvédères sont extraordinaires. Belles balades au cœur du cirque, en bordure de la Vis qui y a creusé son méandre.

La descente au cœur du cirque au volant du camping-car est fortement déconseillée depuis le belvédère de la Baume d’Auriol. Tous les détails dans notre article sur le Cirque de Navacelles.

Le cirque de Navacelles - Cévennes en camping-car

Un site qui promet des visites très variées. Au programme : les gorges et ses falaises escarpées, mais aussi le pont du Diable, les grottes de Clamouse, le plus beau village de France de Saint-Guilhem-le-Désert et des randonnées de toute beauté dans le cirque de l’Infernet. À ne pas manquer !

Préparez votre visite dans les gorges de l’Hérault en camping-car.

Cette montagne sacrée du pays catalan veille sur le massif des Pyrénées et sur la mer Méditerranée. On le voit de loin. Il guide les habitants du Languedoc, de l’Ariège et de la province de Gérone (Espagne) telle une vigie toujours fidèle au poste.

Pays de la Loire

Ce Grand Site de France occupe un espace situé sur 3 départements et 2 régions (Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire). Au programme : balades bucoliques à pied, à vélo ou en barque dans des marais façonnés par l’homme. Un lieu apaisant malgré son très grand succès. Il accueille en effet plus de 700 000 visiteurs par an.

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Les massifs du Concors et de Sainte-Victoire constituent le plus vaste espace boisé des Bouches-du-Rhône. Il fait bon se promener dans ce paysage provençal où se mêlent forêts et espaces agricoles. Même s’il y fait chaud, cela vaut le coup de venir en plein été pour admirer la lavande fleurie au pied de la montagne Sainte-Victoire.

Les sites en attente de labellisation

28 membres du réseau « Grand Site de France » sont impliqués dans un projet de développement durable sans avoir obtenu le label, pour l’instant. Malgré tout, une grande partie d’entre eux offre d’ores et déjà de bonnes conditions de visites aux camping-caristes.

Voici la liste des espaces destinés à intégrer la carte fournie en début d’article :

  • Ballon d’Alsace (Haut-Rhin, Haute-Saône, Vosges et Territoire de Belfort). Ce devrait être le premier Grand Site de la région Grand-Est.
  • Bonifacio (Corse-de-Sud)
  • Canal du Midi – Béziers (Hérault)
  • Chambord (Loir-et-Cher)
  • Cirque de Sixt Fer à cheval (Haute-Savoie)
  • Cirques et vallées de Gavarnie Gèdre (Hautes-Pyrénées)
  • Cité de Carcassonne (Aude)
  • Cité de Minerve, Gorges de la Cesse et du Brian (Hérault)
  • Conques (Aveyron)
  • Des Salines à la Baie des Anglais (Martinique). 1er Grand Site des territoires ultramarins. Je laisserai bien le camping-car au garage pour profiter d’un petit séjour aux Antilles, moi…
  • Dune du Pilat (Gironde). Lire l’étape que nous y avons faite lors d’une virée en camping-car sur le Bassin d’Arcachon.
  • Dunes de Flandre (Nord)
  • Falaises d’Étretat, Côte d’Albâtre (Seine-Maritime)
  • Fontaine de Vaucluse (Vaucluse)
  • Gorges de l’Ardèche (Ardèche et Gard)
  • Gorges du Gardon (Gard)
  • Gorges du Tarn, de la Jonte et Causses (Lozère et Aveyron). Un petit aperçu en photos dans le compte rendu de notre road trip au sud du Massif central.
  • Gorges du Verdon (Alpes-de-Haute-Provence et Var)
  • Havre du Payré (Vendée)
  • La Hague (Manche)
  • Marais de Brouage (Charente-Maritime)
  • Massif de l’Estérel (Var)
  • Massif des Ocres (Vaucluse)
  • Montségur (Ariège)
  • Presqu’île de Giens et Salins d’Hyères (Var)
  • Rocamadour (Lot). Ce village détient déjà le label des Plus beaux villages de France et sa basilique, haut lieu de pèlerinage, est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des Chemins de Compostelle).
  • Salagou – Cirque de Mourèze (Hérault). Vous pouvez retrouver l’étape que l’on a faite au cirque de Mourèze lors de notre circuit de 3 semaines au sud du Massif central.
  • Vallée du Hérisson – Plateau des 7 Lacs (Jura)
  • Vézelay (Yonne)
  • Vignobles et Reculées du Jura (Jura)

Les plus gros efforts proviennent de communes et syndicats intercommunaux situés dans le sud de la France. Compte tenu du réseau actuel, c’est la région Occitanie qui détiendra, à terme, le plus grand nombre de sites. Hé, ho ? Vous êtes où le Nord ? Il y a certainement de très beaux sites à protéger et à mettre en valeur chez vous aussi, non ?

On peut souligner les investissements de la région PACA qui cherche à préserver ses espaces naturels sur un territoire par ailleurs fortement urbanisé : 5 sites devraient être labellisés Grand Site dans un futur proche. On a hâte de voir quel accueil aura été prévu pour les camping-cars qui déplorent souvent le manque de structures pour nous recevoir dans cette région. Affaire à suivre…

Visiter les Grands Sites de France en camping-car, c’est le pied ! Nous, on adore. Et vous ? Dites-nous tout en commentaire.


Partager l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.