Aller au contenu

Visiter le Portugal en camping-car : 3 infos à connaître

Vous partez visiter le Portugal en camping-car et vous vous interrogez sur la réglementation en vigueur dans le pays ? Quelles sont les règles de conduite ? Y a-t-il des différences majeures par rapport au Code de la route français ? Combien coûte un trajet sur autoroute ? Nos amis lusitaniens sont-ils courtois au volant ? Quid du stationnement nocturne ? Pas la peine d’y aller par quatre chemins, certaines questions appellent des réponses simples. Circuler en camping-car au Portugal ne pose aucune difficulté majeure. Ce petit bout de terre à l’extrême ouest de l’Europe est d’ailleurs particulièrement accueillant. Toutefois, certaines particularités sont à connaître, et vous pouvez avoir à préparer votre venue en amont, notamment pour la conduite sur autoroute. Ci-après notre liste des 3 informations à connaître avant de visiter le Portugal en camping-car.

1- Conduire au Portugal : réglementation, état du réseau, carburant

Les règles de conduite sont les mêmes qu’en France. Les routes sont plutôt en bon état sur le réseau principal et secondaire. Évitez quand même les ruelles des vieux villages en vous garant à l’extérieur dès que possible. Ceci afin de ne pas vous retrouver coincé par la suite.

Les limitations de vitesse :

  • 120 km/h sur autoroute ;
  • 100 km/h sur voie rapide (sigles IP ou IC) ;
  • 90 km/h sur route ;
  • 50 km/h dans les villes et villages.

Le taux d’alcoolémie maximal au volant est fixé à 0,5 g/l, comme en France.

En cas d’infraction routière, les étrangers doivent régler leur amende immédiatement et en espèces, sous peine d’immobilisation du véhicule.

En camping-car sur les routes de la Serra da Estrela - Portugal

Le carburant :

Le gasoil se dit gasoleo au Portugal, à ne pas confondre avec gasolina (essence). Le prix au litre est moins cher qu’en France d’environ 15%. Mais, si vous arrivez d’Espagne, faites le plein chez le voisin ibérique où vous trouverez un tarif encore plus avantageux.

Le prix des carburants en Europe est mis à jour quotidiennement sur le site cargopedia. Utile pour calculer au plus juste le budget de vos vacances au Portugal en camping-car.

2- Circuler sur les autoroutes au Portugal : les péages

Il existe deux systèmes de paiement pour les autoroutes au Portugal :

  • Fonctionnement traditionnel, avec un arrêt à la barrière de péage où vous pouvez régler en espèces ou par CB ;
  • Easy Toll, tout automatique (ou presque) sur les portions identifiées par le logo suivant
Easy Toll, les péages automatiques au Portugal

Pour utiliser ces sections d’autoroute, vous devez absolument préidentifier votre véhicule auprès des services portugais. Une démarche que vous pouvez faire de deux manières différentes :

  • sur le site officiel avant d’entamer votre circuit ;
  • à l’arrivée dans l’un des 4 postes de paiement physiques présents sur certains tronçons d’autoroutes au niveau des frontières :
    • au nord-est à Mido sur l’A25 ;
    • au nord à Vila Verde da Raia sur l’A24 ;
    • au nord-ouest à Vila Fria sur l’A28 ;
    • au sud-est à Castro Marim sur l’A22.

Soit vous enregistrez votre numéro de CB, soit vous achetez des cartes prépayées de 5 €, 10 €, 20 € ou 40 €. Le mode de paiement est ainsi associé à votre plaque d’immatriculation.

Ensuite, chaque passage enregistré sous un portique de paiement calcule vos frais de péage qui sont débités directement sur votre CB ou sur le montant prépayé acquis. Les frais de mise en service sont de 0,74 € et chaque voyage sur autoroute génère des frais forfaitaires de 0,32 €.

BON À SAVOIR

► Vous pouvez estimer le coût des péages pour votre circuit grâce au simulateur mis à disposition sur le site officiel.

► Les camping-cars sont identifiés en catégorie 2 au Portugal, quelles que soient leur hauteur et longueur. Seuls les véhicules à 3 essieux passent en catégorie 3.

► Si vous circulez au Portugal avec un camping-car de location, votre loueur a déjà enregistré le véhicule. Pensez à lui demander comment cela se passe en ce qui concerne la facturation de vos trajets sur les autoroutes à péage.

Emplacement de camping à Guarda au Portugal

3- Visiter le Portugal en camping-car : stationnement nocturne

Depuis 2020, les règles de stationnement nocturne en véhicule de loisirs ont fait l’objet de multiples réformes. Du tout autorisé comme nous l’avons connu lors de notre escapade en camping-car au Portugal, au tout interdit courant 2020, la situation s’est de nouveau assouplie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Cuisiner en camping-car et van : les 5 conseils de Nico le Cuistot

À ce jour, la réglementation est la suivante :

► Il est permis de dormir dans son camping-car sur tout emplacement de stationnement autorisé, dans la limite de 48 h sur le territoire d’une même commune.

► Des exceptions existent pour les zones Natura 2000, les espaces protégés et les zones de protection du littoral où tout stationnement nocturne est prohibé hors zones définies spécifiquement à cet usage et identifiées (aires de camping-car ou campings).

► Des amendes aux tarifs bien salés (60 € à 600 €) sont prévues pour faire appliquer cette nouvelle réglementation. Donc mieux vaut respecter ces règles, ce qui est, somme toute, assez logique !

Pour ce qui est du stationnement de jour, peu de restrictions existent. Contrairement à la France, on trouve très peu de barres de limitation de hauteur sur le territoire lusitanien, de sorte que visiter le Portugal en camping-car est un réel plaisir pour le voyageur itinérant.

Prêt à partir ? Préparez votre voyage avec le Camping-Car Trip – Grand Tour du Portugal.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.