Aller au contenu
Aire camping-car de Seurre - Etape agréable en Bourgogne

Aire camping-car de Seurre : halte agréable en Côte d’Or (21)

Partager l'article

L’aire camping-car de Seurre, voilà une jolie halte en bord de Saône ! Cette commune du département de la Côte d’Or vous accueille sur le terrain de son ancien camping municipal repris par la société Camping-Car Park. Un bel emplacement proche du centre-ville et des quais de Saône, non loin de la route des Grands Crus de Bourgogne et de sa capitale, Beaune. Une étape sympa sur votre route.

L’aire camping-car de Seurre, l’essentiel à savoir

📌 GPS : 47.002388, 5.144916

Tarif : forfait 24 h de 12,30 € à 13,70 € suivant les saisons (stationnement et services inclus)

Services : eau, vidanges eaux grises, vidange eaux noires, électricité, wifi

Emplacements : larges, stabilisés, ombragés

Ouverture : toute l’année

▶ Poubelles sur le site

▶ Environnement urbain, à proximité de la rivière

▶ Tout commerce à proximité

Aire camping-car de Seurre - Point étape dans le Val de Saône

Épinglez cette image sur Pinterest pour retrouver les infos lorsque vous en aurez besoin.

Situation de l’aire

Cet ancien camping municipal vous accueille à la sortie du bourg de Seurre, en retrait des voies principales et en bord des quais de Saône. Il est situé à environ 300 m du centre-ville et de tous ses commerces. Très agréable pour aller boire un coup en fin de journée ou profiter d’un resto en soirée. Jolie balade le long de la Saône et du port.

Bon à savoir : une voie ferrée passe à environ 500 m. Si vous êtes comme nous, c’est-à-dire des phobiques du bruit, ça peut vous déranger.

L’espace de stationnement

En reprenant le terrain de camping, Camping-Car Park a conservé les emplacements tels qu’ils l’étaient dans l’ancienne structure. Ils sont vastes, plats et délimités. Aucune haie n’occulte la vue sur votre voisin, mais compte tenu de la place que vous avez, ce n’est pas vraiment gênant. L’espace est à l’ombre de grands arbres. Vous stationnez sur une zone stabilisée gravillonnée et vous disposez encore d’une très belle surface enherbée autour du véhicule. De quoi passer quelques agréables moments de farniente sur le transat avec un bon bouquin… ou une bière bien fraîche 😉.

Comme dans toutes les aires Camping-Car Park, vous pouvez choisir de ne prendre qu’un forfait 5 h incluant stationnement et services pour 5,50 €. Sinon, le tarif pour 24 heures tout inclus (services + taxe de séjour) dépend de la saison :

  • 13,70 € en juillet et août ;
  • 12,30 € le reste de l’année.

Avec ses grands emplacements et son allée qui offre assez de dégagement, cette aire peut accueillir les grands véhicules sans problème.

Aire Camping-Car Park à Seurre, de beaux emplacement ombragés dans cet ancien camping municipal

Les services

L’aire dispose d’une zone de services comme on peut les trouver dans toutes les structures Camping-Car Park. Pour une fois, on a oublié de prendre la photo de près. Si vous connaissez les aires de cette chaine, vous ne serez pas surpris. Si vous n’avez pas encore testé, sachez que les espaces pour faire les services sont toujours bien faits avec une borne disposant de 2 robinets :

  • 1 avec filetage pour brancher votre tuyau et faire le plein d’eau potable ;
  • 1 sans filetage pour nettoyer votre cassette des toilettes.

On y accède sans manœuvre. L’espace se situe dans un dégagement le long de l’allée principale.

En plus des services d’eau et de vidange, tous les emplacements disposent d’un branchement électrique et vous avez également accès à un réseau wifi.

Aire Camping-Car Park à Seurre

À voir à Seurre

L’étape est très agréable en bord de Saône. La situation justifie à elle seule un arrêt pour la nuit.

Les photos vous donneront un bon aperçu de la balade à faire en ville et de son patrimoine architectural. Dans le centre, cherchez le Jacquemart, un automate qui sonne toutes les demi-heures. Indice : il se situe sur le toit d’une cour d’école 😉. Il fiche un peu la trouille quand même ce pantin, non ?

À la sortie du bourg en direction de Dôle, vous pouvez visiter l’écomusée de l’Etang Rouge, un musée en plein air où vous on observe la reconstitution d’un village bourguignon typique de la Vallée de Saône.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7 stations de ski dans les Pyrénées en camping-car

Vous êtes passé à Seurre et vous êtes arrêté sur cette aire ? N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire.

Pour prolonger votre séjour dans ce secteur géographique :

Circuit 3 semaines du Bordelais à la Bourgogne
Aire camping-car de Beaune
▶ Les Grands crus de Bourgogne en camping-car : circuit 7 jours 🔽


Partager l'article

6 commentaires sur “Aire camping-car de Seurre : halte agréable en Côte d’Or (21)”

  1. arlette dr

    Je suis définitivement anti camping car park. Partout où ce5e société est installée fleurissent les interdictions de stationner spécifiques aux camping cars.

    1. On a pu stationner sans problèmes dans des communes pourtant dotées d’une aire CCP. Inversement, on a trouvé sur d’autres communes, des aires municipales payantes avec des interdictions de stationner sur tout le reste de leur territoire pour nos véhicules par la pose de barrières de hauteur sans que CCP ne soit présent dans le secteur. On parle de toutes les aires que nous avons appréciées, qu’elles soient CCP ou pas, libre à vous de vous faire votre propre opinion 🙂

  2. BERNARD DEFOSSEZ

    Bonjour ,autant je suis d’accord pour payer pour les services ,mais jamais pour dormir ,celà va à l’encontre de l’esprit camping cariste , je veux dormir en «  »LIBERTÉ «  » donc je vais ailleurs , trop de maires sesont fait berner avec ce nouveau concept , ,

    1. Bonjour Bernard,

      De notre côté, nous ne payons pas pour dormir lorsque nous allons sur ces aires. Nous payons pour avoir un emplacement sympa, à proximité d’endroits que l’on veut visiter et avec de l’espace autour de nous sans avoir à nous inquiéter d’un enquiquineur qui viendrait se garer à moins d’1 mètre de nous ou qui débarquerait à grand bruit en pleine nuit comme c’est souvent le cas en bivouac en haute saison touristique… Oui, j’en viens à payer pour avoir ma tranquillité, parce qu’il faut bien le dire, tout le monde n’est pas respectueux en sauvage.

      De plus, 12 à 14 € pour 24 h tous services inclus, c’est souvent moins cher qu’un stationnement payant pour quelques heures dans un endroit touristique (et à condition de trouver une place). Le calcul est vite fait…

  3. On n’a encore jamais essayé de « Camping-car Park », mais on en entend vraiment que du bien à chaque fois (propreté, services, etc.).

    Etant donné qu’on est quand même pas mal dans une optique de dépenser le moins possible, on se permet rarement de payer 12€ pour dormir.

    Mais de temps en temps, c’est vrai que ça ne peut pas faire de mal. En l’occurrence, cette aire avait l’air d’être plutôt agréable !

    Et puis ça permet aussi d’être sûr à 100% d’avoir le droit de stationner 😉

    Vous croisez souvent des fourgons sur ces lieux ?

    1. Alors, les avis sur Camping-Car Park divergent. Cette société a aussi beaucoup de détracteurs. Des aires considérées comme trop chères par exemple. Certains leur reprochent également « leurs interventions supposées auprès des communes pour les inciter à interdire le stationnement partout ailleurs que dans leur aire ». Je mets entre guillemets car il s’agit de propos lus et entendus de-ci de-là, et une pratique dont se défend la société Camping-Car Park.

      Maintenant, nous concernant, on aime bien certaines de leurs aires, pas toutes. Souvent, celles qui sont aménagées sur d’anciens terrains de campings municipaux sont vraiment bien avec de larges emplacements (comme était aménagé le camping avant en fait). Parfois, elles ne sont pas mieux qu’un parking sans charme. Donc, c’est plutôt à voir au cas par cas. Après, effectivement, on sait ce que l’on a lorsque l’on va chez eux : forfait 24 h tout service inclus (eau, vidanges, elec, wifi).

      Pour nous qui sommes 4, se poser sur une aire Camping-Car Park revient bien moins cher qu’au camping qui nous coute rarement moins de 30 € avec les enfants (mais évidemment 13 € chez CCP, bien plus cher qu’en sauvage ou sur une aire gratuite). On le fait si on a envie de se poser / que l’on veut pas se prendre la tête au sujet de l’autonomie / si elle est bien placée par rapport aux attraits touristiques. Payer 12 à 13 € pour un forfait 24 h, c’est parfois moins cher qu’une journée au parcmètre en voiture dans les endroits touristiques, le calcul est vite fait.

      Sur ces aires, il y a beaucoup de fourgons aménagés, mais surtout sortis d’usine, nettement plus rarement « maison ». Peu de vans, mais ces véhicules n’étant pas autonomes (pas de douches et souvent, pas de toilettes), on les rencontre bien plus souvent au camping puisqu’il y a des sanitaires.

      Dans les aires avec sanitaires (comme c’est le cas en été pour l’aire CCP de Murat par exemple, ou l’aire municipale au Château d’Oléron qui n’appartient donc pas à CCP), là, il y a plus souvent des fourgons aménagés maison ou des vans (usine ou maison) puisqu’ils disposent alors de ce qui leur manque dans leur véhicule, toilettes notamment.

      J’espère avoir répondu à vos questions. N’hésitez pas si vous avez besoin d’autres renseignements !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.