Aller au contenu
aire camping-car bordeaux inexistante : nos 8 solution spour visiter la ville

Aire camping-car de Bordeaux inexistante : nos 8 solutions pour organiser votre visite 😊

Partager l'article

Vous souhaitez faire étape à Bordeaux et vous vous demandez où stationner en camping-car ? Vous avez raison, la visite de la préfecture girondine ne s’improvise pas. Pour admirer le Port de la Lune inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ses façades XVIIIe sur les quais de Garonne, la place de la Bourse et son fameux miroir d’eau, vous allez devoir vous armer de patience. La principale ville de Nouvelle-Aquitaine fait en effet partie des plus embouteillées de France. Cela dit, elle mérite très largement un détour sur votre itinéraire. Comme de nombreuses grandes villes, l’accueil de nos véhicules n’y est pas idéal. Pas d’aire de camping-car à Bordeaux à proprement parler, mais des possibilités de faire halte existent dans un périmètre plus ou moins large. On peut même se garer au cœur de la belle endormie en journée, mais nous déconseillons cette incursion en plein centre-ville.

Ci-après nos 8 solutions pour pallier l’inexistence d’aire de camping-car dans la métropole d’Aquitaine, à commencer par quelques mises en garde sur d’autres conseils que l’on peut lire çà et là sur le Web.

Stationner en camping-car à Bordeaux et en banlieue : mises en garde

Les parkings relais

⚠️ Oubliez tout de suite les parkings relais pour les usagers du tram bordelais. Ils sont tous inaccessibles à nos véhicules en raison des barres d’entrée qui limitent la hauteur. De toute façon, même si les portiques étaient ouverts, il est impossible de s’y garer en CC :

  • Emplacements courts et étroits, seulement adaptés aux voitures.
  • Très peu de places. Même les gens qui viennent s’y garer pour aller au boulot ne trouvent plus de place après 7 h du matin, j’en ai fait l’expérience pendant plusieurs années.
  • Voies d’accès souvent peu larges et encombrées de véhicules garés sur les trottoirs puisqu’ils n’ont plus de place dans le parc relais. Demi-tour impossible.

Le pire, c’est que l’on a pu lire ce conseil inadapté dans un article publié sur le site d’un grand média spécialisé camping-car. Il y a des moments où on se demande si les journalistes de ces magazines spécialisés ont déjà circulé en CC. En tout cas, le rédacteur de ce billet ne connaissait pas Bordeaux, c’est certain. Enfin bref, on va tâcher de vous apporter des solutions plus fiables qu’ailleurs 😉.

Cette première mise en garde effectuée, penchons-nous sur les adresses communiquées par l’office du tourisme bordelais. On nous propose des aires et campings dans une grande périphérie de Bordeaux. Pas de soucis, on y revient juste après. Mais, le bureau nous indique surtout que l’on peut stationner en journée Allées de Chartres.

Le tramway à Bordeaux

Parking Allées de Chartres à Bordeaux

Cet espace de stationnement est situé en plein centre-ville, à côté de la place des Quinconces.

Si cette possibilité peut paraître alléchante, nous la déconseillons ! Oui, c’est très bien placé, à deux pas des quais, du Grand Théâtre, du tramway et du tout Bordeaux touristique. Le gros problème va être d’y parvenir !

Beaucoup, beaucoup, beaucoup d’embouteillages dans la métropole girondine et presque à toute heure de la journée désormais. Vous allez mettre des heures à y entrer et à en ressortir. À la limite, ce peut être une solution valable le dimanche 🤔. Mais là, vous pouvez faire une croix sur votre journée shopping rue Sainte-Catherine, la plus longue avenue piétonne d’Europe.

20 places sont prévues pour les véhicules hors gabarits dont le PTAC n’excède pas 3,5 tonnes. Pour les CC poids lourds, cet espace de stationnement n’est de toute façon pas adapté.

En plus, il s’agit uniquement d’un parking de jour. Les camping-caristes sont invités à décamper dès 20 heures (alors que les voitures et les bus de tourisme peuvent y rester la nuit, eux) ! Même pas la possibilité de manger au resto le soir. Pas cool.

Si vous êtes tout de même intéressé par cet espace de stationnement, les détails ci-après.

Parking Allées de Chartres – 33000 Bordeaux
GPS : 44.847227, -0.572535

Autorisé camping-car de 8 h à 20 h.
Tarif à l’heure : 2,80 € la première heure puis tarif dégressif (20 € pour 10 h).

Une aire camping-car près de Bordeaux : Aire Le Grain à Ambarès

32 Avenue du Roy — 33440 Ambarès-et-Lagrave
Tél. : 06 71 16 95 27 — airecampingcarlegrain.fr
GPS : 44.940823, -0.511661

Cette aire de camping-car se situe à une quinzaine de kilomètres du centre-ville de Bordeaux. Elle constitue une bonne option pour les campings caristes. Un arrêt de bus est disponible à 450 m de l’entrée de l’établissement. De là, vous rejoignez le centre de Bordeaux par 2 lignes de bus ou 1 bus + tram ou 1 bus + navette fluviale. Cette 3e option procure une très belle entrée en matière pour votre visite de la perle d’Aquitaine. Comptez environ 1 h pour le trajet.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Aire camping-car de Royan (Charente-Maritime)

Cette aire dispose de 27 emplacements dans un cadre agréable, ombragé et enherbé pour profiter de l’extérieur. Espace de stationnement stabilisé. Branchement électrique pour chaque emplacement, accès à l’espace de service (eau, vidanges) et wifi inclus dans le tarif forfaitaire.

Les propriétaires reçoivent seulement les véhicules totalement autonomes car la structure ne dispose pas de sanitaires. Les animaux tenus en laisse sont acceptés.

Tarif : 12 € par 24 h 00 du 1er octobre au 31 mars, 14 € par 24 h du 1er avril au 30 septembre. Ouvert toute l’année.

Camping Yelloh ! Village du Lac**** à Bordeaux-Bruges

Boulevard Jacques Chaban-Delmas — 33520 Bruges
Tél. : 05 57 87 70 60 G — camping-bordeaux.com
GPS : 44.897878, -0.582786

Cet établissement grand confort est implanté à 8 km du centre de Bordeaux et de sa fameuse place de la Bourse. Le trajet est tout à fait réalisable à vélo. En transport en commun, comptez une quarantaine de minutes pour rejoindre l’hypercentre. Le tramway n’est pas loin.

La structure dispose de 68 emplacements de 80 m² minimum. Vous y trouverez de nombreux services et pourrez y pratiquer beaucoup d’activités : espace aquatique chauffé, épicerie, boulangerie, laverie, restaurant-snack, jeux pour enfants, terrains de sport, etc. Il y a tout ce que l’on attend d’un camping 4 étoiles.

Un peu proche de la Rocade et de son bruit de fond. Cependant, on est dans une très grande ville, le calme absolu y est une denrée rare… Le cadre naturel sous les arbres et en bord de lacs en fait un lieu agréable toutefois.

Ce camping est ouvert toute l’année. Tarif : à partir de 19 € l’emplacement pour 1 camping-car, 2 personnes et le branchement électrique en 10 A.

Camping Village du Lac - Bordeaux-Bruges
© Yelloh ! Village du Lac – Camping Bordeaux-Bruges

Camping Beausoleil** à Gradignan (Communauté Urbaine de Bordeaux)

371 Cours du Général de Gaulle — 33170 Gradignan
Tél. : 05 56 89 17 66 — camping-beausoleil-gradignan.fr
GPS : 44.755594, -0.627678

Ce camping composé de 31 emplacements est également ouvert toute l’année. Implanté quelques kilomètres à l’extérieur de la rocade bordelaise, il est plus tranquille que le précédent. Cependant, il est plus éloigné de l’hypercentre. Si Bordeaux est à une dizaine de kilomètres, le centre touristique est à environ 17 km. Il vous faudra 1 h 10 de transport pour vous rendre au cœur du Vieux-Bordeaux (arrêt de bus de la ligne 10 à 200 m de l’entrée du camping).

Cette structure familiale sans grande prétention mais tout à fait confortable conviendra aux camping-caristes qui n’apprécient pas spécialement la frénésie des campings multi-activités. Vous y trouverez tout le confort nécessaire : sanitaires chauffés en hiver, une buanderie, un accès wifi.

Tarif : à partir de 21 € l’emplacement avec un camping-car, 2 personnes, et un branchement électrique en 10A. Compter 2,50 € à 5 €par personne supplémentaire, et 1 € par animal. Pensez à réserver car le nombre de places est limité.

Camping Beausoleil à Gradignan (Bordeaux)
© Camping Beausoleil – Gradignan

Stationner plus loin et prendre les transports en commun pour rejoindre le Port de la Lune (bus, train)

Ci-après, quelques solutions intéressantes en grande périphérie de Bordeaux. En effet, les temps de trajet en transport en commun ne sont parfois pas plus grands qu’au départ d’une des étapes précédemment citées dans la banlieue bordelaise.

L’option du rail est à considérer car le train express régional (TER) est bien le seul moyen de transport non soumis aux embouteillages par ici. Dans l’agglomération bordelaise, on n’a pas de métro, le tram est clairement inefficace (feux de circulation, vitesse réduite) même s’il a sacrément embelli la ville et ses banlieues, et très peu de voies sont réservées pour les bus.

À défaut d’une aire de camping-cars dans Bordeaux, d’autres structures peuvent constituer de jolis points d’étape dans la région.

1 – Depuis Libourne et Vayres : le TER

Le TER Libourne – Bordeaux vous permet de rejoindre la métropole bordelaise en 25 à 30 minutes. Vous pouvez aller jusqu’au terminus situé gare Saint-Jean ou vous arrêter avant : gare de Cenon. C’est un pôle multimodal où vous pouvez récupérer la ligne A du tramway. Dans ce cas, c’est 22 minutes de train + 15 minutes de tram pour rejoindre la rive gauche des quais et le Bordeaux touristique, soit un trajet sans embouteillage de 37 minutes. L’aller simple en train coûte autour de 8 € si vous partez de Libourne, 6 € si vous partez de Vayres.

Horaires et tarifs du train sur le site de la SNCF.

Maintenant, où vous garer pour aller prendre le train ?

1re solution

À Libourne, ce n’est pas le plus simple. Laissez tomber le parking de la gare, gratuit mais tout le temps bondé et ne laissant pas de place aux CC. Une aire Camping-Car Park vous attend en périphérie de la ville, mais alors il faudra prendre un bus de plus (lignes 2 ou 4, gratuit) pour vous rendre jusqu’à la gare, ce qui va allonger votre trajet (attention : en journée et du lundi au samedi seulement. Pas de rotation en soirée). Sinon, un parking gratuit à partager avec les voitures peut vous recevoir, si vous avez de la chance et qu’il reste encore quelques places.

Aire Camping-Car Park — Libourne
3 rue de Schwandorf — 33 500 Libourne
GPS : 44.94788, -0.24352

17 places délimitées sur cette aire récente à la sortie Nord de Libourne, espace des Dagueys. Stationnement payant : forfait 24 h à 13,20 € du 1er juin au 30 septembre et à 10,56 € le reste de l’année (services inclus).

Parking Lamarque — Libourne
15 Place Joffre — 33 500 Libourne
GPS : 44.910381, -0.241135

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7 stations de ski dans les Pyrénées en camping-car

Grand espace de stationnement gratuit à deux pas du centre-ville et à environ 1 km gare. La plupart des places sont en épi, quelques-unes en longueur aux limites du parking.

2e solution

L’idéal est plutôt de vous garer sur le trajet de la ligne de train Libourne – Bordeaux. Pour cela, la ville de Vayres constitue une bonne option. Parking gratuit à partager avec les voitures au pied de la gare. Il y a toujours de la place. Si vous optez pour cette solution, le trajet jusqu’à la gare de Cenon est un peu plus long (27 minutes) car le TER s’arrête plus souvent. Tarif à partir de 6 € l’aller simple.

Parking de la Gare — Vayres
Avenue de Libourne — 33 870 Vayres
GPS : 44.897818, -0.316977

Grand stationnement partagé avec les voitures. Choisissez les places du fond près du city stade, plus adaptées à nos véhicules.

2 – Depuis le bassin d’Arcachon : le TER

De même, Le TER Arcachon – Bordeaux circule plusieurs fois par jour. Le trajet est plus long, et plus cher que l’option précédente (12 € l’aller simple), mais vous aurez le cadre du bassin d’Arcachon en rentrant le soir. Comptez environ 45 minutes de transport pour arriver jusqu’à la gare de Bordeaux-Saint-Jean si vous avez la chance de prendre un train direct (sinon l’omnibus qui s’arrête dans de nombreuses gares peut prendre 1 h 20 de votre temps). Vous devrez ensuite prendre le tram pour vous rendre dans l’hypercentre de la métropole girondine.

Simulez votre trajet et réservez votre billet sur le site de la SNCF.

Comme pour le trajet précédent, 2 points de départ sont intéressants sur cette ligne du TER : Arcachon ou la gare de La Hume à Gujan-Mestras. Les temps de trajet sont à peu près équivalents que vous optiez pour l’un ou pour l’autre.

Aire de stationnement et de services pour camping-car à Arcachon

66 Avenue du Général Leclerc — 33120 Arcachon
GPS : 44.651565, -1.148150

Bon, soyons clairs, la ville d’Arcachon n’ouvre pas grand les bras aux camping-cars. Cependant, il existe une aire de stationnement et de services, limitée à 24 h. Ouverte toute l’année, elle peut recevoir une petite vingtaine de véhicules à côté de la déchetterie.

Non, le cadre n’est vraiment pas terrible, mais c’est gratuit, vous êtes dans une des stations balnéaires les plus huppées de France (ou en tout cas de la façade atlantique), à environ 700 m du port de plaisance et 1,5 km du centre-ville ou de la gare. Donc, pas si mal pour aller prendre le train pour Bordeaux.

Seul bémol, comme le stationnement est limité à 24 h, vous n’aurez pas le temps de profiter du bassin ET de vous rendre à Bordeaux. De plus, elle est très prisée malgré son cadre peu agréable, donc il n’est pas évident d’y trouver de la place.

Jetée Arcachon

Camping municipal de Verdalle** à Gujan-Mestras

2 Allée de l’Infante — 33470 Gujan-Mestras
Tél. : 05 56 66 12 62 — campingdeverdalle.com
GPS : 44.643820, -1.111103

Là, le cadre est top ! Ce camping municipal est en effet installé au bord du Bassin. C’est dommage qu’il ne soit pas ouvert toute l’année. Vous pourrez profiter du cadre seulement du mois d’avril à fin octobre. La gare de La Hume où vous pourrez prendre le train pour Bordeaux est à 750 m seulement.

Emplacements CC plats et stabilisés délimités par des haies, accessibles uniquement aux véhicules à 1 seul essieu et de moins de 8 m de longueur. Cadre semi-ombragé avec vue sur le Bassin 😍.

Tarifs : de 19 € à 30 € pour un emplacement avec camping-car, 2 personnes et électricité. Ajoutez 2,50 € à 6,50 € par personne supplémentaire et 2 € pour un animal (1 seul par emplacement). Oui, les prix grimpent vite dans le secteur si vous venez en moyenne ou haute saison touristique (mi-juin/mi-septembre). Cela dit, le Bassin d’Arcachon hors saison, c’est bien aussi 😍😍.

Camping municipal Verdalle à Gujan-Mestras
© Camping municipal Verdalle – Gujan-Mestras

3 – Depuis Créon : le car express

Enfin, dernière solution, le tout nouveau bus express qui vous mène des vignobles de l’Entre-deux-Mers au Port de la Lune. La ligne 407 vous conduit de Créon au centre-ville de Bordeaux en 45 min et pour 2 € seulement. La ligne circule du lundi au vendredi avec un bus toutes les 15 minutes de 6 h à 22 h. Dommage que l’on ne puisse pas en profiter le week-end.

Et justement, la ville de Créon met à disposition une aire camping-car gratuite dans sa commune. Cette dernière est située à moins de 5 minutes à pied de l’arrêt de bus (arrêt en face de la gendarmerie, avenue de l’Entre-deux-Mers).

Aire de camping-cars de Créon
Boulevard Victor Hugo — 33 670 Créon
GPS : 44.776550, -0.348192

Stationnement gratuit limité à 5 jours. Borne de services payable par jetons vendus à la station-vélo ou à l’office du tourisme tout proches. 3 € les 150 litres d’eau et 3 heures d’électricité.

Aire camping car Créon

Voilà, c’est terminé !

Que pensez-vous des 8 solutions proposées pour visiter Bordeaux en CC ?

Avez-vous déjà visité la préfecture de Nouvelle-Aquitaine en véhicule de loisirs ?

À défaut d’une aire de camping-car à Bordeaux, quelle solution avez-vous mise en œuvre ?

N’hésitez pas à partager vos propres solutions en commentaire pour enrichir l’article !


Partager l'article

3 commentaires sur “Aire camping-car de Bordeaux inexistante : nos 8 solutions pour organiser votre visite 😊”

  1. (je souris) Moins d’une demi-heure après avoir posté le commentaire ci-dessus, nous partons pour la bonne ville de Bdx (il y a plus de quatre mois que cela ne nous était pas arrivé) nous sommes en voiture et nous longeons les quais rive gauche tout à coup je pense à ton billet alors je mets le clignotant et me dirige vers les places CC de la place des Quinconces 5 CC étaient sagement garés sous les platanes dont au moins deux avaient à mon avis passé la nuit là, il y en avait de tous gabarit dont trois intégraux… il est bien clair qu’il faut connaître son véhicule et que le/la copilote a intérêt de sortir pour guider la manoeuvre d’entrée mais tout de même, quel spot !!

    Bleck

  2. Bonjour Carine, cet article me semble fort agréable et je n’y trouve rien à redire sinon que Bordeaux mérite à mon sens trois jours de visite pour bien comprendre ses différents aspects.
    Bien qu’habitants (dans une maison) la Gironde nous avons découvert pour quelques nuits le camping de Bdx Lac fin aout il me semble être la meilleure solution pour une découverte approfondie de Bdx, le top étant de rejoindre le centre ville à bicyclette.
    Libourne me semble être une bonne solution nous avons testé plusieurs fois la nuit sur les quais juste à la sortie du pont on est à deux doigts ou deux pas du centre ville qui vaut le déplacement et la gare n’est pas loin, à l’arrache, bivouac en bord de fleuve boulangerie à pied, tranquilles…
    Il me semble possible de passer une nuit à l’arrache sur les quais de Bdx rive droite, mais nous n’avons pas testé j’en conviens.
    Le salut à tous les « fils de la route »

    Bleck

    1. Bonjour Bleck,
      Merci pour votre fidélité au blog et pour votre retour d’expérience en connaisseur du secteur ! Commenté avant même que j’aie pris le temps de partager 😉.
      Les quais de Libourne, perso, je ne stationnerais pas en CC pour plusieurs raisons : débordements fréquents de la Dordogne, beaucoup de passage, dont des poids lourds pour les entrepôts installés sur les quais. De nombreux panneaux d’interdiction de stationner d’ailleurs à cet endroit, si bien que j’ai laissé plusieurs fois tomber, même en voiture… La police municipale est très active dans le secteur 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.