Terr'a Safran, accueil camping-car à la ferme, safran bio et viticulture

Terr’a Safran : accueil à la ferme et étape gustative en Gironde

Partager l'article
  • 129
  •  
  • 8
  •  
    137
    Partages

Pour ce premier podcast avec un invité, j’ai eu à cœur de recevoir une agricultrice dont j’apprécie particulièrement le travail. Chez Terr’a Safran on produit la célèbre épice qui a donné son nom à l’exploitation évidemment, mais sa propriétaire Lauriane Gouyon y a en réalité de nombreuses activités. Et en plus, elle accueille les camping-cars pour la nuit.

Une étape en Gironde qui réveillera vos papilles !

Grimpez à bord du camping-car, tournez la clé de contact et en route avec Parenthèse nomade !

Écoutez l’interview de Lauriane Gouyon dans le lecteur ci-après et/ou relevez les principales informations qui vous intéressent dans le texte juste en dessous.

Cliquez sur le bouton ▶ pour écouter le podcast immédiatement ou téléchargez-le pour une écoute ultérieure sur l’appareil de votre choix 😊

Crédit musique : @ Patrick Patrikios, Know Myself, bibliothèque audio YouTube

Terr’a Safran, l’essentiel à savoir pour faire étape en camping-car :

📌 GPS : 44.852907, -0.294464

▶ Accueil à la ferme sur le terrain de l’exploitante agricole
▶ Nuitée gratuite
▶ Pas de services pour camping-car
▶ De l’eau pour dépanner, mise à disposition de w.c.
▶ Visite gratuite de la safranière sur demande à votre arrivée le soir ou le lendemain matin avant votre départ
▶ Boutique de la propriété avec safran bio, délices safranés, vin
▶ Environnement calme en pleine campagne, tables de pique-nique
▶ Contacter la propriétaire avant de venir

📌 Une adresse à retrouver dans notre guide de l’Entre-deux-Mers

Transcription de l’enregistrement sonore

avec photos et liens complémentaires

Je suis ravie de donner la parole à Lauriane Gouyon qui est exploitante agricole à Nérigean, un petit village de l’Entre-deux-Mers en Gironde.

Nous nous connaissons puisque nous vivons dans le même village et que nos enfants auront usé les mêmes chaises de la petite école communale. On enregistre aujourd’hui dans sa très jolie boutique.

Lauriane Gouyon de Terr'a Safran et Carine Poirier de Parenthèse nomade, podcast

La culture du safran expliquée Lauriane Gouyon, propriétaire de Terr’a Safran

Parenthèse nomade :
Lauriane, vous êtes propriétaire de Terr’a Safran, une safranière que vous avez ajouté au vignoble familial il y a quelques années. Depuis quand produisez-vous du safran ? Pouvez-vous également expliquer à nos auditeurs à quoi ressemble une safranière et en quoi consiste la culture de cette épice ?

Terr’a Safran :
On a commencé la culture du safran en 2013 pour diversifier l’exploitation familiale. C’est une épice qui est cultivée à partir d’une fleur dont le nom est le Crocus Sativus.

Le safran est cultivé en plein champ. En extérieur donc. Ce sont des bulbes qui sont plantés en été, qui font leur feuillage pendant tout l’hiver. Ensuite, le bulbe va rentrer en dormance à partir des mois de mars-avril et on a la floraison qui se passe au mois d’octobre.

C’est un production automnale. La floraison va s’étaler sur un mois, un mois et demi. C’est une fleur éphémère qu’il faut ramasser le jour même, donc on est là tous les jours sur l’exploitation pour travailler, et également pour vous accueillir et vous montrer cette culture.

On peut visiter la safranière toute l’année. Je vous montre le champ et je vous explique comment est cultivé le safran puis l’envers du décor ainsi que son histoire et la manière dont on le cuisine de nos jours.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Aire camping-car de Monpazier (Dordogne)

La meilleure période pour visiter la safranière c’est bien sûr au moment de la floraison en octobre novembre. Mais les visites sont possibles toute l’année avec des panneaux explicatifs et un support vidéo qui vous montrent comment on récolte le fleurs du Crocus.

Après avoir été ramassé, le Crocus est émondé, c’est-à dire que l’on enlève les filaments de la fleur. Ces filaments sont ensuite séchés dans la même journée pour obtenir un safran de qualité optimale. Enfin, on les met dans un bocal hermétique pendant un mois. Le safran est disponible et prêt à mettre en cuisine un mois après la récolte.

Interview de Lauriane Gouyon, productrice de safran bio, viticultrice et accueil à la ferme

Le safran et les délices safranés de Terr’a Safran

Parenthèse nomade :
Le safran a la réputation d’être une épice assez chère. Pourtant, on trouve dans votre boutique, toute une gamme de petits produits à partir de 5 à 6 euros. C’est donc tout à fait abordable, on peut se faire plaisir à petit prix.

Alors vous pouvez peut-être nous donner un aperçu de quelques-uns de vos produits.

Terr’a Safran :
À partir du safran, je produis les délices safranés. Voici quelques exemples de préparations que vous pourrez trouver en boutique sur l’exploitation :

  • sel au safran
  • préparation pour risotto qui est souvent utilisée par les camping caristes d’ailleurs
  • préparation pour riz au lait
  • sirop de safran

Tous ces produits sont prêts à être consommés.

Les délices safranés de Terr'a Safran à Nérigean (Gironde)

Parenthèse nomade :
C’est idéal !
Moi qui ne fais pas de cuisine, c’est vraiment génial ! On retrouve toutes les saveurs du safran dans vos préparations. Vos délices safranés sont très pratiques à utiliser en cuisine.

Alors bien sûr on peut aussi trouver dans votre boutique le filament de manière classique pour celui ou celle qui cuisine. Mais si vous n’avez pas la patience d’attendre que le safran infuse, Lauriane a pensé à vous avec tout un tas de de préparations très utiles pour le cuisinier pressé ou le camping-cariste qui n’a pas forcément toute une batterie de cuisine dans son véhicule.

L’utilisation du safran en cuisine

Parenthèse nomade :
Qu’apporte le safran aux préparations culinaires ? Vous proposez parfois des recettes sur votre site internet n’est-ce-pas ?

Terr’a Safran :
Le safran est un exhausteur de goût. Il va réhausser tous les arômes de votre plat. Il apporte une belle couleur dorée aussi.

Le safran peut s’utiliser dans les plats salés comme sucrés. Il suffit de trois filaments par personne et par plat. Une petite dose à 5 euros permet de réaliser un plat pour 10 personnes.

Vous pouvez l’utiliser dans les plats salés à infuser dans de l’eau, du lait ou de la crème. Si vous faites de petites préparations dans votre camping-car avec un petit peu de crème, il faut faire infuser environ deux heures.

Pour le sucré, vous pouvez le faire infuser dans le lait. On fait des crèmes dessert ou du riz au lait par exemple.

Parenthèse nomade :
Je me souviens avoir goûté chez vous une crème brûlée au safran il y a quelques années qui m’a donné goût à votre safran !

Une safranière bio et un vignoble en conversion bio

Parenthèse nomade :
Votre safran est labellisé bio. Et sur l’exploitation familiale, vous avez également un vignoble en conversion bio. Peut-être que pouvez-vous nous parler un petit peu de votre activité viticole ?

Terr’a Safran :
Sur l’exploitation, on a un vignoble de 27 ha. Nous sommes vignerons coopérateurs. Cela signifie que l’on travaille la vigne de la taille jusqu’à la vendange. Tout est fait en agriculture biologique avec des outils mécaniques pour ne plus utiliser de produits chimiques.

Cette récolte est amenée à la cave coopérative de Nérigean où elle est ensuite vinifiée. Vous pouvez trouver notre vin dans la boutique également. Il s’agit du château Les Prênes. Du vin rouge d’appellation Bordeaux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  En route ! avec Parenthèse nomade - Présentation du podcast

À venir prochainement, les produits issus des baies de Goji, nouvelle culture sur la propriété qui devrait donner ses premiers fruits l’année prochaine. Terr’a Safran, une exploitation très dynamique à l’image de sa propriétaire qui ne manque pas d’idées.

Terr'a Safran, accueil des camping-cars à la ferme

L’accueil des camping-cars sur la propriété

Parenthèse nomade :
Lauriane, si vous êtes là aujourd’hui c’est aussi parce que vous accueillez les camping-caristes pour la nuit. Vous mettez à disposition une partie de votre terrain à cet effet. Pourquoi recevoir des camping-cars ? Quelles sont les modalités de cet accueil ?

Terr’a Safran :
Je suis partie jeune avec mes parents en camping-car et j’ai beaucoup apprécié cette période de vacances et de liberté qu’on pouvait avoir. Donc c’est pour cela que je voulais recevoir des camping-cars et leur proposer une étape au milieu de nos beaux paysages de Nérigean. C’est paisible ici.

J’accueille jusqu’à 5 camping-cars.

C’est mieux de passer un petit coup de fil avant d’arriver.

C’est un accueil gratuit. Et si vous souhaitez, vous pouvez demander à faire la visite de la safranière, gratuitement également, le soir de votre arrivée ou le lendemain.

On ne propose pas de services (pas de vidange), mais si vous avez besoin d’un petit peu d’eau, vous pouvez demander. Et on a des toilettes accessibles sur place, ainsi que des tables de pique-nique.

Logo de Terr'a Safran, safranière à Nérigean

Contacter Terr’a Safran :

terrasafran.com
▶ contact@terrasafran.com
▶ 05 32 00 24 42

Pour prolonger votre séjour dans l’Entre-deux-Mers :

Une étape hors des sentiers battus : Nérigean
Route des vins de l’Entre-deux-Mers : 8 étapes en camping-car
La Sauve, une étape dans l’Entre-deux-Mers
Voir le mascaret sur la Dordogne
Le guide complet de l’Entre-deux-Mers

Terra safran, retenez bien le nom !

Lauriane Gouyon vous y accueille et vous ouvre les portes de sa boutique, mais aussi de son exploitation. Et si vous êtes déjà passés, vous pourriez quand même refaire un saut par ici car elle a régulièrement de nouveaux produits dans sa boutique !

Le podcast En Route ! revient bientôt.

En route ! le podcast de Parenthèse nomade pour préparer facilement vos voyages en camping-car

Abonnez-vous au podcast sur iTunes, Spotify ou encore Amazon Music (très prochainement).

Voici la vignette qui vous permettra de reconnaitre notre podcast en un coup d’œil sur les plateformes d’écoute !

ou abonnez-vous sur le blog et vous serez informé des nouveautés chaque dimanche matin directement dans votre messagerie.

Grimpez à bord du camping-car, tournez la clé de contact et En route !


Partager l'article
  • 129
  •  
  • 8
  •  
    137
    Partages
  •  
    137
    Partages
  • 129
  •  
  • 8

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.