Nérigean, une étape en camping-car hors des sentiers battus

Une étape hors des sentiers battus : Nérigean

Partager l'article
  • 276
  •  
  •  
  •  
    276
    Partages

Ne cherchez nulle part ailleurs sur le Web, vous n’y trouverez jamais d’articles aussi détaillés sur cette petite commune de l’Entre-deux-Mers et ses environs. Et nous sommes certainement les premiers à vous suggérer une étape en camping-car à Nérigean pour votre itinéraire en Gironde !

Alors pourquoi en parler ici, nous direz-vous ?

Ce n’est ni par esprit de clocher ni pour en faire une promotion particulière, mais juste pour vous emmener au cœur de notre espace proche, dans le village où nous sommes installés depuis bientôt quinze ans et vous en faire découvrir quelques lieux et personnes qui nous tiennent particulièrement à cœur 😍

Ici, place aux balades champêtres et aux rencontres avec les exploitants agricoles. Le patrimoine s’y découvre avec la marche et la dégustation des produits locaux.

Balade champêtre en famille à Nérigean

Cet article est extrait de notre guide de l’Entre-deux-Mers en camping-car, à retrouver sur cette page.
Ici, plus de photos que dans le livre numérique ou papier où les illustrations sont moins nombreuses pour des raisons de poids du fichier (pour le numérique) ou de coût d’impression (papier).

Circuler / se garer en camping-car à Nérigean

Nérigean, une étape en camping-car sur un circuit dans l'Entre-deux-Mers

Nérigean se situe entre deux grandes voies de circulation ouest-est du département, l’A89 qui relie Bordeaux à Clermont-Ferrand et la D936 qui joint la capitale girondine à Bergerac. Il est aussi très facile d’y accéder depuis le Créonnais par les D120 et D121.

Une des particularités de la commune est de posséder de nombreux hameaux, mais de ne pas avoir de véritable centre-bourg. Bien sûr, on y retrouve tout de même le triptyque classique mairie – école – église mais peu d’habitations autour.

Pour stationner, quelques places devant l’église souvent prises d’assaut par les quelques résidents du bourg, les parents d’élèves, les clubs de randonnée ou les citoyens se rendant à la mairie. Vous serez plus tranquille près du cimetière. L’église n’est qu’à un demi-kilomètre à pied.

Découvrir le village de Nérigean et les acteurs locaux

Le village dont l’économie repose essentiellement sur l’agriculture vit au rythme des saisons (et de l’école, théâtre d’un ballet de parents deux fois par jour hors vacances scolaires 😊).

Personnellement j’adore les demi-saisons : la floraison au printemps, les feuilles jaunies, la brume et la lumière d’automne, les gelées de novembre sur la végétation surprise par les premiers frimas.

L’été a son charme surtout lorsque l’on a la chance d’avoir des plantations de tournesols pour illuminer les vignes verdoyantes.

Les vignes à l'automne

L’église Saint-Martin

La fondation de cette église a été confiée à Geoffroy de Laon, 4e abbé de la Sauve-Majeure, au début du XIIe siècle.

De cette époque, il ne reste presque plus de traces sur l’édifice actuel. Remaniée au XIVe puis fortifiée au XVIe siècle, l’église a conservé son clocher — porche aux allures de donjon avec une surprenante forme octogonale sur base carrée.

Elle sert souvent de point de repère lors de balades dans les environs car le toit de son clocher émerge régulièrement en dessus des bois ou des vignes alentour.

Ne manquez pas la croix datant de 1546 située à l’angle nord de l’enceinte ecclésiale, finement décorée et ornée de statues.

Boucle de la Traille de Roland

Niveau : facile — 8 km Tracé sur les communes de Nérigean et Cadarsac.
Voir un descriptif de la randonnée ici.

La légende de ce chemin raconte que Roland s’amusait à sauter du clocher de Nérigean à celui de Saint-Germain-du-Puch, commune limitrophe. Le bourdon sur lequel il s’appuyait cassa, et il tomba sur une grosse pierre sur laquelle il laissa ses empreintes, une trace (=traille) de son passage en Entre-deux-Mers.

Sur ce parcours vallonné, vous traverserez de nombreux sous-bois et découvrirez les vignobles de l’Entre-deux-Mers ainsi que quelques points de vue sur la vallée de la Dordogne.

Terr’a Safran : exploitation de safran bio

Consultez la fiche complète sur Terr’a Safran avec les modalités d’accueil pour les camping-cars.

Caché au milieu des rangs de vigne, le Crocus Sativus a la sagesse d’attendre la maturité de ses voisins raisins pour sortir de terre et éclore en de magnifiques corolles aux teintes violines. Mais c’est son pistil qui fait l’objet de toutes les attentions puisqu’il est à l’origine de l’incroyable épice qu’est le safran.

Terr'a safran sur Instagram
© Terr’a safran – Un compte à suivre sur Instagram

Longtemps utilisé comme teinture puis comme plante médicinale, c’est aujourd’hui en cuisine que l’on exploite ses talents. Il donne son intense parfum et sa douce saveur à de nombreuses préparations, aussi bien salées que sucrées.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’Auvergne en camping-car : une étape au Puy Mary

Lauriane Gouyon, descendante de cinq générations de viticulteurs, s’est lancée dans l’aventure safranière en 2013. Sa production d’or rouge est un vrai succès auprès des connaisseurs comme des néophytes.

Elle vous accueillera toute l’année pour partager avec vous sa passion pour ce produit d’exception. Mais c’est aux mois d’octobre et novembre, durant les quelques semaines de floraison du Crocus Sativus, que la visite est la plus complète.

Safran en agriculture bio et vignoble en conversion bio. Vous vous ferez plaisir même avec un petit budget, le tarif des délices safranés débute à 5 €.

Cerise sur le gâteau, Lauriane propose aux camping-caristes de passer la nuit sur place entre vignes et crocus. N’hésitez plus, foncez !

Cave coopérative Le Noble

5 Le Bourg, 33 750 Nérigean — GPS : 44.842036, -0.292637
Tél. 05 57 24 50 64 — Site Web

Autant vous prévenir tout de suite, le bâtiment qui abrite la cave de Nérigean ne vous donnera pas une envie irrépressible d’y faire halte.

Pour autant, il ne faut pas s’arrêter à son aspect peu engageant pour tenter la dégustation de ses breuvages. Associé à la coopérative de Rauzan depuis 2016, cet établissement fait la part belle aux productions locales tant en rouge qu’en rosé, blanc sec et même blanc doux.

On y trouve aussi toute une gamme de vins bio et un crémant-de-Bordeaux dont vous nous donnerez des nouvelles. C’est d’ailleurs ici que l’on s’approvisionne.

Associé au sirop de safran de Terr’a Safran, c’est un cocktail 100 % producteurs locaux à tester sans attendre !

La cave de Nérigean Le Noble nous a offert 6 bouteilles de sa production suite à la mention de son adresse dans notre guide ! Une surprise très agréable 😊

Que voir, que faire aux alentours pour prolonger le séjour ?

Les choix ci-après sont le reflet du découpage territorial que nous avons d’adopté dans le guide Entre-deux-Mers en camping-car.

Évidemment, à la liste suivante, on pourrait ajouter encore beaucoup de lieux à visiter, de producteurs à rencontrer. Vayres et l’observation du mascaret ne sont pas si loin, la bastide de Créon ou l’abbaye de la Sauve-Majeure non plus.

Le château de Camarsac

30 Route de Bergerac, 33 750 Camarsac — GPS : 44.828742, -0.369788
Tél. 06 35 46 47 03 — Site Web

Perché sur un promontoire dominant vignes et forêts, ce magnifique édifice datant en partie du XIVe siècle a tout bonnement failli disparaître. Il renait aujourd’hui de ses cendres grâce à la volonté de propriétaires passionnés.

Le château de Camarsac

En effet, à l’hiver 1962, un incendie ravage toute la partie médiévale du château et laisse ouverts aux quatre vents le donjon et ses anciennes salles seigneuriales. Racheté par la famille Lurton quelques années plus tard, il fait depuis l’objet d’un long processus de réhabilitation, d’agrandissement et de modernisation. Aujourd’hui, c’est l’un des plus beaux joyaux de l’architecture civile de l’Entre-deux-Mers.

Des visites guidées ou autoguidées payantes suivies de dégustations sont proposées tout au long de l’année. À partir de 5 € par personne.

Des ateliers d’assemblage vous permettent de repartir avec la bouteille que vous aurez créée. Là, prévoir la coquette somme de 45 € par personne pour cette activité d’une durée de 2 h à 2 h 30.

En été, des soirées sont organisées dans le domaine et permettent de prendre l’apéritif sur le toit-terrasse du donjon ou de dîner dans les jardins au pied du château. Ces « Vespérales » sont aussi l’occasion d’admirer de magnifiques couchers de soleil sur les paysages vallonnés de ce petit coin de paradis, et de découvrir des producteurs locaux.

Possibilité d’y rester la nuit si vous réservez une activité pour un montant minimum de 25 € ou si vous achetez une caisse de 6 bouteilles à la boutique. Pour information, le prix des bouteilles varie de 6,50 € à 14 €.

L’église Saint-Saturnin à Camarsac

2 Chemin de Croignon, 33 750 Camarsac — GPS : 44.830382, -0.362741
Grand parking à deux pas de l’église (GPS : 44.830887,-0.364143). Attention : il est interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes.

Son allure inédite se remarque de loin, son mur-clocher se détachant au-dessus des maisons du bourg.

D’origine romane, elle a reçu l’adjonction d’éléments gothiques au fil du temps. Les multiples tranches de restauration qui ont associé l’ARSEC (Association pour la Restauration et la Sauvegarde de l’église de Camarsac) et la commune ont permis de préserver ce bel ensemble paroissial.

Les curieux s’attacheront à découvrir les différents types de modillons qui ornent la corniche extérieure, mais aussi les trois cadrans canoniaux qui se cachent sur les contreforts et qui servaient d’horloges solaires au Moyen-Âge.

La boucle du Moulin Neuf à Saint-Quentin-de-Baron

Niveau facile — 6,5 km — 1 h 30
Descriptif de la randonnée ici

Un sentier très agréable à suivre au cœur d’un paysage viticole.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Où voir le mascaret en Gironde ?

Sur le trajet, vous pourrez observer le patrimoine bâti local avec une église et un moulin à eau fortifiés ainsi que le château de Sours.

Ne manquez pas de faire un aller-retour à Bisqueytan pour observer le château et son pigeonnier depuis l’extérieur. De cette maison forte médiévale inscrite aux Monuments historiques et actuellement en cours de restauration subsistent par endroits les mâchicoulis du XVe siècle, le chemin de ronde et les murailles.

Le château Hostin-le-Roc à Saint-Quentin-de-Baron

Possibilité de passer la nuit sur place après avoir pris contact avec les propriétaires (pas de services).
1 Hostin, 33 750 Saint-Quentin-de-Baron — GPS : 44.828886, -0.293902
Tél. 05 57 24 14 26 — Site Web
Vente directe à la propriété. Dégustation gratuite. Uniquement sur rendez-vous.

Originaire du Périgord, mais installée depuis quatre générations sur ces coteaux de Dordogne girondins, la famille Boutinon cultive 20 ha de vignes de manière raisonnée et se lance même dans la conversion bio.

Catherine et Jérôme ont repris les rênes du domaine depuis 2015 et y ont apporté un œil nouveau tant en matière de vinification qu’en termes de communication et de vente.

Goûtez tout autant leurs agréables rouges, leur rafraîchissant rosé et leur aromatique blanc d’appellation Entre-deux-Mers. C’est notre coup de cœur local, il y a toujours une bouteille du domaine qui traîne à la maison ! D’ailleurs, il faudrait peut-être qu’on aille faire le plein…

À partir de 6 € la bouteille. Conditionnement en BIB pour le rouge et le rosé à un tarif avantageux, s’il en reste.

Le rosé du château Hostin le Roc à Saint-Quentin-de-Baron

Où passer la nuit en camping-car ?

Plusieurs choix s’offrent à vous pour passer la nuit dans le secteur.

Si vous êtes adeptes du bivouac, les communes du coin sont vraiment tranquilles et vous trouverez facilement où stationner pour une nuit. Vous verrez d’ailleurs que certaines municipalités invitent les camping-cars à se garer sur leurs parkings.

Et puis, bien entendu, nous ne pouvons que vous recommander de faire halte chez quelques-uns de nos producteurs locaux pour déguster leurs produits et repartir avec quelques réserves si le cœur vous en dit 😊

Terr’a Safran à Nérigean

Prévenir de votre arrivée par téléphone. Voir descriptif de la propriété agricole ci-dessus.

Stationnement gratuit, pas de services. Accueil jusqu’à 3 camping-cars sur une zone enherbée. Le terrain ne permet pas un accueil par temps trop humide, vérifiez bien auprès de la propriétaire par téléphone avant de venir.

Une visite de la safranière et de la boutique avec la production locale s’impose ! Vous ne serez pas déçu.

Château du Grand-Puch à Saint-Germain-du-Puch

11 Route de Salleboeuf, 33 750 Saint-Germain-du-Puch —
GPS : 44.848434, -0.343085
Tél. 05 57 24 51 03 ou 06 10 15 85 95 — Site Web

Accueil gratuit jusqu’à 2 nuits. Maximum 3 véhicules. Possibilité de faire le plein d’eau. Pas de vidange. Prévenir de votre arrivée.

Un château du XIVe siècle entouré d’un immense domaine de 190 ha composé en majorité de vignes mais aussi de champs, de pâturages, de garenne et de bois, le tout complété par des chais du XIXe, une ferme, un moulin ou encore une orangerie, voilà pour le cadre !

En plus de cela, un accueil aux petits soins par Liliane Lacand, l’une des propriétaires du lieu qui fait tout son possible pour développer l’œnotourisme afin de préserver et embellir ce superbe patrimoine.

Une belle adresse. Profitez-en pour découvrir toutes les activités du château (visite guidée, atelier dégustation et randonnée sur le domaine, entre 5 € et 10 € par personne).

Parkings sur la commune de Grézillac

Grézillac propose officiellement deux solutions de stationnement jour et nuit aux camping-cars sur sa commune. Parkings partagés avec les voitures. Mais ici, peu de voitures. Pas de services.

À proximité de la Dordogne et à quelques pas de la ville de Branne :

Aire de service à Branne

3 Route de Cabara, 33 420 Branne — GPS : 44.831797, -0.184846

Borne de services Euro-relais. Vidanges gratuites. 2 € le jeton pour 100 l d’eau.

Les jetons sont à vous procurer à l’office du tourisme ou dans les commerces de la commune.

Possibilité de stationner le long du fleuve pour une visite de la ville. Pour la nuit, la municipalité vous propose plutôt de vous rendre sur un des parkings proposés ci-dessus.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Et épinglez-le également sur Pinterest où vous pourrez le retrouver lorsque vous en aurez besoin sur la route
😊


Partager l'article
  • 276
  •  
  •  
  •  
    276
    Partages
  •  
    276
    Partages
  • 276
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.