Matériel informatique, photo et applications utiles en voyage
VOYAGE AU LONG COURS

Matériel informatique, photo, vidéo et applications utiles en voyage

Partager l'article
  • 5
  •  
  • 4
  •  
    9
    Partages

Cet article résulte de notre expérience de voyage familial en Amérique du Nord. Un road trip d’une année en camping-car à travers le Canada, les États-Unis et le Mexique.

Pour notre famille composée de deux adultes, un ado et un enfant (13 et 8 ans au moment du départ), nous avons embarqué pas mal de matériel en fonction des goûts et des obligations de chacun.

Bien évidemment, c’est facile de mettre tout ça dans un camping-car, nous aurions diminué largement notre liste si notre voyage s’était fait en sac à dos.

Matériel informatique et multimédia

Deux ordinateurs

  • un portable écran 17 ” avec Windows en système d’exploitation qui a permis aux enfants et aux parents de travailler confortablement : traitement de texte, présentations, tableur, programmation Scratch, mise à jour du blog, sauvegarde de nos photos sur le disque dur, etc.

  • un netbook complètement obsolète, réinitialisé pour l’occasion et sur lequel un nouveau système d’exploitation a été installé (Linux-Ubuntu) pour remplacer Windows, bien trop lourd sur ce petit appareil. Très utile pour mettre à jour le blog ou pour de petits travaux de traitement de texte.

Pour 4, c’est presque un peu juste de n’avoir que 2 PC. Cela dépend évidemment de l’âge des enfants et de leur utilisation. Mais plus ils grandissent, plus cela devient un outil incontournable.

Ordinateur portable et tablette

Trois tablettes

  • La tablette dite « familiale » 9 ”, munie d’une puce GPS. Elle a reçu tout un tas de nouvelles applications pour le voyage et notamment les cartes hors ligne pour nous permettre d’avoir un GPS en tout temps ;
  • Deux tablettes 7 ”, une pour chacun des enfants. Elle ont accueilli quelques jeux fonctionnant hors ligne, une application de musique, une application de lecture.

Trois smartphones

  • Les parents avec un forfait permettant d’avoir les communications et les données mobiles à l’étranger (voir dans cet article) ;
  • L’ado avec un forfait très limité approvisionné d’une avance sur communications (voir forfait Free à 2 €/mois). Permet d’avoir un appareil supplémentaire en cas de vol/perte d’un des deux autres et assure un moyen complémentaire de rester joignable en cas de séparation des membres de la famille à un moment donné. Il s’en est servi surtout pour écouter la musique et accessoirement pour prendre quelques photos.

Le matériel photo et vidéo

Trois appareils photo

Les appareils photo en voyage
  • Un vieux réflex numérique SONY (alpha-300) avec deux objectifs, deux batteries, deux cartes mémoire. Mais, trop lourd, nous l’avons souvent délaissé pour notre appareil compact. Nous l’avons utilisé surtout pour les photos animalières, car sa vitesse de déclenchement est bien supérieure à celle de notre compact. Cet appareil nous a aussi permis d’initier notre fils aîné à la photographie.
  • Un appareil photo compact SONY (DSC-HX50), zoom optique 30x. Léger et maniable, il s’amène partout en tenant dans la poche. Son principal défaut est de ne pas avoir de viseur et d’avoir une vitesse de déclenchement insuffisante à mon goût. La très grande majorité des photos de notre Parenthèse nomade en Amérique ont été faites avec cet appareil (retrouvez tous nos carnets de voyage à partir de cette page).
  • L’appareil photo compact SONY (DSC-W830), zoom optique 8x, de notre fils cadet. Il l’a beaucoup utilisé lorsque les visites l’ont enchanté. Cela faisait surtout un appareil complémentaire en cas de casse des principaux.
  • Un trépied, jamais utilisé.

Une caméra étanche

De type GoPro. Elle n’a été utilisée que pour ce que nous avions prévu au départ, c’est-à-dire la vidéo et la photographie sous l’eau pendant nos sorties snorkeling.

Nous avons acheté un modèle de la marque VTIN, à l’époque en vente sur Amazon (Eypro Sport Camera modèle VOD001B), qui a correctement rempli son rôle (voir les photos dans la mer des Caraïbes, ou dans le Pacifique).

Quelques outils complémentaires indispensables

Une liseuse électronique

Nous avons choisi la Kindle Paperwhite. C’était une découverte pour nous et je dois dire que nous l’avons adoptée tous les quatre. C’est idéal, et pas seulement en voyage ! Pour notre prochain départ, il y en aura une pour chacun.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Quel camping-car pour un voyage en Amérique ?

À ce sujet, vous pouvez lire l’article « Pourquoi acheter une liseuse électronique ? » écrit pour mon 2ème blog.

Deux consoles de jeux portables

Les vieilles et indémodables Nintendo DS avec leurs jeux respectifs ont été du voyage.

ATTENTION : il ne sert à rien d’acheter de nouveaux jeux en Amérique (aussi bien du Nord que du Sud), car ils ne sont pas compatibles avec les consoles vendues en Europe malgré ce que disent les vendeurs.

Les accessoires

  • 1 casque audio et 3 paires d’écouteurs (2 casques auraient été mieux, le plus jeune des enfants ayant voulu imiter son aîné pour l’écoute de la musique, ce que nous n’avions pas prévu au départ),
  • 2 paires de jumelles, souvent largement suffisant, mais pas assez pour quatre lorsqu’on part à la recherche de la faune. Frustrant de devoir passer les jumelles à son voisin lorsqu’on observe les baleines au loin !
  • Et bien sûr, tous les chargeurs pour tous ces appareils, certains étant spécifiques et non interchangeables !

Bilan après une année sur les routes

Ce qui nous a manqué

Une enceinte Bluetooth dont le son est quand même bien meilleur que celui de nos smartphones.

Ce dont on aurait pu se passer 

Les tablettes des enfants s’ils avaient eu chacun une liseuse électronique.

Les interrogations résolues pendant le voyage

Nous nous étions posé la question d’amener une imprimante et un scanner.

Le problème du scanner a été résolu par le téléchargement d’une application (voir plus bas dans l’article) et l’imprimante n’a absolument pas manqué. Nous avons eu très peu besoin d’imprimer et, quand cela était nécessaire, nous avons trouvé partout des magasins pour le faire que ce soit au Canada, aux États-Unis ou au Mexique (prévoir une clé USB).

Comment recharger tous ces appareils électroniques en camping-car ?

  • Un convertisseur 12V-240V 500 W, branché sur une batterie de la cellule permet de recharger les ordinateurs et les consoles de jeux des enfants. Nous privilégions le chargement sur la route pour moins épuiser les batteries.
  • Un chargeur sur l’allume-cigare muni d’adaptateurs universels pour les ordinateurs avec protection contre les surcharges et les courts-circuits, utilisé sur la route.
  • Quatre prises USB de ce type, directement branchées sur les batteries de la cellule pour le chargement de tous les autres appareils. En plus, un indicateur permet d’avoir l’état de tension exact de chacune des batteries, idéal lorsqu’on a rajouté des batteries pour plus d’autonomie.
Convertisseur 12-220v
Chargeur pour ordinateur sur 12v
Prise USB à brancher sur la batterie du camping-car

Les applications utiles

Beaucoup d’applications nous ont simplifié la vie au quotidien et certaines nous ont même permis de nous dispenser de certains appareils électroniques.

La gestion du quotidien

Avant de partir, pensez à charger ou à utiliser les applications suivantes si ce n’est pas déjà fait :

  • l’appli fournie par votre banque,
  • l’appli fournie par vos différents assureurs,
  • l’agenda électronique dans lequel vous programmerez des rappels si vous avez des dates importantes à ne pas manquer pour gérer votre retour, ou pour ne pas dépasser les dates limites de modification de vols (ainsi plus besoin d’y penser),
  • synchroniser votre messagerie électronique sur tous vos appareils.

Pour rester en contact avec les proches

Les classiques WhatsApp, Skype, Messenger, Facebook, Instagram et autres en fonction de vos habitudes.

Les applications utiles en voyage

Pour la gestion administrative (impôts, assurances, maison, scolarité…) 

Le mieux est d’avoir numérisé tous vos papiers avant de partir et de les avoir déposés dans un cloud.

Nous avons choisi Dropbox en version basique, gratuite. Synchroniser l’appli sur tous vos appareils et vous pouvez avoir accès à vos documents hors ligne. Ainsi, n’importe quelle démarche se fait facilement, même à des milliers de kilomètres. Comme à la maison, on a accès à tous nos papiers, ainsi qu’à une copie de nos passeports, de nos permis de conduire, de nos billets d’avion, etc.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment se protéger des moustiques ?

Évidemment, il faut avoir pensé à numériser tout cela avant de partir !

Nous avons aussi utilisé le Drive de Google pour avoir un plus grand espace de stockage.

L’application CamScanner permet de numériser n’importe quel document avec votre smartphone ou votre tablette, vraiment bien pour faire des sauvegardes de documents très très importants au fur et à mesure du voyage, comme le document d’importation du véhicule.

Indispensable, il faut avoir sur un des ordinateurs un lecteur de PDF qui permet de compléter et de signer les fichiers PDF, afin d’accomplir facilement tout un tas de démarches sans rien avoir à imprimer.

Pensez d’ailleurs à numériser votre signature en fichier JPEG avant le départ pour pouvoir ensuite l’utiliser pour signer les formulaires (si vous avez oublié, aucune inquiétude, utilisez CamScanner pour la numériser puis envoyez-la dans votre Dropbox).

Pour faciliter la recherche des bivouacs, des campings, points d’eau et stations de vidange

L’application essentielle est iOverlander pour l’Amérique. Vous pouvez trouver d’autres applications et sites intéressants dans cet autre article.

Pour le GPS

Utilisez une application qui vous permette de fonctionner hors ligne avec des cartes que vous aurez préalablement chargées. Le système que nous avons utilisé n’existe plus, c’est bien dommage. Beaucoup de voyageurs se servent de Maps.me, c’est gratuit.

Pour les loisirs :

  • Un lecteur de codes QR : il est possible de charger ainsi la carte du chemin de rando au départ de certains sentiers ;
  • Une application de lecture à charger sur la tablette, comme celle de la Kindle d’Amazon;
  • Pour ceux qui, comme nous, ne peuvent se passer de musique, une application avec ou sans abonnement.
    Nous avons choisi Spotify en formule Premium (9,99 € par mois) qui permet de charger sur son appareil autant de titres qu’on le souhaite pourvu d’avoir assez d’espace de stockage.
    Ainsi on peut lire la musique hors ligne sur trois appareils différents, ce qui permet à chacun d’écouter ses morceaux favoris. Seule contrainte, synchroniser une fois par mois avec un accès à internet.
  • Et pour finir, quelques jeux hors ligne simples de type casse-tête, 2048, etc., pour les longues journées de route ou de pluie.

Épinglez une de ces deux images sur Pinterest pour retrouver l’article ultérieurement !


Partager l'article
  • 5
  •  
  • 4
  •  
    9
    Partages
  •  
    9
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  • 4

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.