La Couvertoirade, plus beau village de France d'Aveyron - Guide de visite en camping-car

Visiter La Couvertoirade en camping-car

Partager l'article
  •  
  •  
  • 29
  •  
    29
    Partages

Situé au sud du Massif central dans le département de l’Aveyron, le petit village de La Couvertoirade compte moins de 200 âmes. Il se niche au cœur du Parc Naturel Régional des Grands Causses, espace classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2011.

Non seulement il s’intègre dans un paysage agropastoral typique et réputé, mais il est aussi un site au passé millénaire. Merveilleusement conservé, il donne aux visiteurs la sensation de s’immerger au temps des chevaliers, lorsque templiers puis hospitaliers régnaient sur ces terres. C’est ce qui lui permet aussi de figurer au label des « plus beaux villages de France ».

Nous nous y sommes rendus 2 fois. Une première fois un peu par hasard, le village se trouvait sur notre route pour aller en Camargue. Trop pressés que nous étions par des vacances trop courtes, nous n’avons même pas pris le temps de faire quelques photos.

Nous avons donc réparé notre erreur en incluant cette étape dans un road trip estival plus long. Pour lire le compte rendu de cette visite à La Couvertoirade, c’est dans notre carnet de voyage : « Le sud du Massif central en camping-car ».

Accès et stationnement en camping-car à La Couvertoirade

La Couvertoirade est très facilement accessible compte tenu de sa proximité avec l’autoroute A75 qui fait la liaison entre Clermont-Ferrand et Béziers. Cette autoroute est presque entièrement gratuite, seul le Viaduc de Millau vous arrêtera au péage.

Le village classé se situe à environ 2 km de la sortie d’autoroute.

Pour stationner près du village médiéval, il existe un immense parking à l’entrée de ce dernier. Il est ouvert aux voitures comme aux camping-cars. Une zone du parking est même d’ailleurs totalement réservée à nos véhicules.

Le tarif est de 4 € quel que soit le temps passé sur place et permet à cette minuscule commune d’entretenir ses infrastructures d’accueil (parking, sanitaires, chemins de randonnée, patrimoine bâti…). Le prix est forfaitaire, vous ne prenez pas de ticket en arrivant et ne payez les 4 € que le jour du départ. Les camping-caristes sont encouragés à rester plusieurs nuits pour cette somme modique 😊

GPS du parking : 43.910983, 3.313193

Pour visiter ce plus beau village de France, entrez dans la cité médiévale

Depuis le parking camping-car, il vous faut parcourir 400 m pour arriver à la porte nord de l’enceinte médiévale, le Portal d’Amoun. Avant d’y parvenir, vous aurez déjà eu un bel aperçu des remparts qui enserrent la cité. Ils sont hauts de douze mètres.

Entrez dans le village et bifurquez de suite sur votre droite pour vous rendre au point d’information touristique installé dans la Maison de la Scipione, demeure remarquable datant du XVe siècle.

Si vous voulez accéder au chemin de ronde qui offre de beaux panoramas sur le bourg et le causse, entrez dans le point d’accueil et prenez un billet pour une visite libre (3 € par adultes, 2 € pour les enfants, 8 € pour une famille avec 2 adultes et 2 enfants). Il donne également accès à un film de présentation et à un petit musée. Des visites audio guidées (5 € pour adultes ou enfants) ou guidées (7,50 € par adulte, 5 € par enfant et 20 € pour une famille avec 2 adultes et 2 enfants) sont aussi possibles et donnent des informations complémentaires sur le village.

Revenez sur vos pas et reprenez la ruelle en face de la porte fortifiée. Vous dépassez l’hôtel de Grailhe et sa porte Renaissance blasonnée pour atteindre ensuite une petite place cachée derrière un portail en fer forgé.

Sur cette esplanade, le four banal accueille encore le boulanger du village qui y fait cuire quelques fournées en été.

L’église Saint-Christophe domine cette placette. On la rejoint par un escalier en pierre au pied du fournil ou un peu plus loin par l’accès au château.

Ce château est d’ailleurs le seul vestige templier de la sorte bâti en France. Son donjon est remarquablement conservé. L’ensemble se visite à la belle saison, surtout en été. Pour 5 € par adulte (enfant gratuit), vous aurez accès à l’espace templier, ou pour 10 € (adultes comme enfant) vous aurez droit à une visite « privilège » avec une vision complète du site en petit groupe. Un peu cher tout de même, mais tous les fonds sont réinvestis dans la restauration du monument.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Une étape en Gironde au camping de Rauzan

En sortant du château, allez faire un tour jusqu’à l’église fondée par les hospitaliers au XIVe siècle et jetez un œil au cimetière attenant, aux pierres tombales discoïdales de toute beauté.

On sort du village par une petite porte dérobée dite portanelle, percée dans la muraille entre les deux édifices.

Le moulin du Rédounel

En sortant de la cité médiévale par la portanelle, on peut monter à l’assaut du mont Redon où trône le moulin du village. Restauré depuis plus de quarante ans par l’association des « Amis de La Couvertoirade », ce dernier a désormais retrouvé son allure du XVIIe siècle, date de sa construction originelle. Ayant récupéré ses ailes et ses meules, on peut aujourd’hui y moudre à nouveau. C’est dans tous les cas un bel ouvrage dans un site merveilleux d’où l’on a une vue magnifique sur les causses.

Le moulin de Rédounel - La Couvertoirade

La lavogne

En retournant vers le village depuis le moulin, passez par le sud des remparts et remarquez à leur pied un drôle d’ouvrage agricole typique des causses du Larzac, une lavogne.

Cette mare d’origine artificielle permet de stocker l’eau de pluie pour servir d’abreuvoir aux troupeaux de brebis du pays. Cette cuvette à pente douce est construite sur un sol calcaire pour profiter au mieux de l’étanchéité naturelle de ce matériau, et renforcée par des pierres du même acabit pour protéger le sol des sabots des moutons.

Lavogne à La Couvertoirade

Randonnées dans les causses

Au départ du parking, vous pouvez faire deux balades faciles, plus ou moins longues pour découvrir le paysage agropastoral des causses, sa flore et sa faune, ses reliefs vallonnés et ses roches ruiniformes.

  • Un parcours de 6 km au sud du village appelé « Autour de La Couvertoirade » faisable en moins de 2 h où l’on découvre les stars de la végétation locale, buis et chênes pubescents.
  • Une randonnée de 10,5 km à l’ouest de la cité médiévale à la rencontre d’autres espèces végétales comme le pin sylvestre ou la carline à feuilles d’acanthe appelée ici cardabelle, fleurie en été. Comptez 3 h 30 pour faire le parcours.
La Couvertoirade, plus beau village de France dans les causses

À la découverte des brebis de race Lacaune

Comment passer à côté de la star locale, la brebis de race Lacaune !

Cette espèce s’adapte parfaitement aux paysages locaux. La plus grande partie des troupeaux paissent dans un grand rayon autour de Roquefort, village dont le fromage éponyme est fait exclusivement à partir du lait des brebis locales de race Lacaune.

Ici, à La Couvertoirade, il est possible de se rendre au GAEC des Traversiers (GPS : 43.914776, 3.308001), ferme d’élevage située à moins d’un kilomètre du parking.

Vous y serez accueilli par Isabelle et Pierre qui ont pris le parti en 2007 de réduire leur troupeau à quelque 300 bêtes, de passer en agriculture biologique et de produire leur propre fromage et produits laitiers au lieu d’envoyer leur lait à Roquefort. Une boutique est disponible sur place pour trouver yaourt au lait de brebis, tomme ou encore Pérail du Larzac, mais il vaut mieux appeler avant de venir pour être sûr de la présence des propriétaires.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Passer la nuit en camping-car à La Couvertoirade : le parking du site

GPS : 43.910983, 3.313193

Comme indiqué en début d’article, il est possible de passer la nuit sur le parking payant de la commune (4 € quelle que soit la durée de séjour).

Il y a beaucoup de places mais aussi pas mal de véhicules en saison. Les emplacements n’étant pas délimités, c’est parfois un peu anarchique. Mais tout ce petit monde finit quand même par trouver à s’y loger.

Il y a un peu d’ombre par endroit, ce qui est bien agréable durant les fortes chaleurs de l’été. Les arbres sont aussi bien utiles en hiver pour protéger des assauts du vent du nord qui font chuter les températures et secouent nos véhicules.

Parking pour camping-cars à La Couvertoirade

Il n’y a aucun service pour camping-car hormis des toilettes sèches situées près du parking voitures. N’y déversez surtout pas vos eaux noires, cela ruinerait le système mis en place. Respectons les lieux et les indications précisées à l’intérieur des sanitaires.

Les aires camping-car à proximité de La Couvertoirade

Aire camping-car de Sainte-Eulalie-de-Cernon

GPS : 43.984952, 3.138192

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Aire camping-car de Beaune (Côte d’Or)

Située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de La Couvertoirade, Sainte-Eulalie de Cernon est aussi un village doté d’une commanderie templière. Il possède une des plus belles aires pour camping-cars que nous ayons rencontrée.

Beaux emplacements avec suffisamment de bornes électriques pour tout le monde. Une zone de services avec eau et vidanges. Elle est en pente et peut donc demander quelques manœuvres. Et un bloc sanitaire d’une propreté irréprochable avec douches, w.c. et bacs pour faire la vaisselle.

Des prestations dignes d’un camping voire mieux. Il y a même le WIFI gratuit, c’est dire !

L'aire camping-car de Sainte-Eulalie de Cernon (Aveyron)

Le tarif alors, me direz-vous ?

Eh bien 9,50 € la première nuit et 8,50 € les suivantes, une aubaine !

Un tarif existe pour accéder aux services seuls. Il est un peu élevé à 5 € mais comprend aussi 5 h de stationnement pour visiter le village. On va dire que cela incite à passer la nuit sur place 😉

Quelques commerces et restaurants à proximité dans le village.

Un article dédié à cette aire sera rédigé un peu plus tard. Restez dans le coin !

Aire camping-car de La Cavalerie

GPS : 44.008779, 3.152276

Encore une forteresse templière qui possède son aire camping-car. Celle-ci est gérée par Camping-car Park et consiste en un grand arc de cercle en stabilisé où chacun s’installe en marche arrière.

La borne de services avec eau et vidanges est située à l’entrée de l’aire. Un petit peu proche de la barrière, elle peut gêner les entrées et sorties de véhicules.

Chaque emplacement est muni d’une borne électrique de 6 A.

Le tarif est de 11 € / 24 h et de 5,50 € pour l’accès aux services et 5 h de stationnement. Un peu proche de l’autoroute.

Aire camping-car d’Alzon

GPS : 43.965774, 3.438049

Entrée de l’aire sur la D999 en face de l’hôtel-restaurant Le Cévenol

À un peu plus d’une vingtaine de kilomètres au nord-est de La Couvertoirade, la commune d ’Alzon a construit une aire où le stationnement est gratuit. Il s’agit d’un grand parking sur stabilisé avec quelques tables de pique-nique. Une borne de services avec eau, vidanges et électricité est disponible sur place. Il faut acheter des jetons à 2 € à l’Hôtel Restaurant le Cévenol ou à l’épicerie du village pour bénéficier de 100 l d’eau ou d’une heure d’électricité.

Il reste une petite épicerie dans le bourg qui peut dépanner.

Camping Le Mas de Messier à Saint-Félix-de-l’Héras

GPS : 43.836865, 3.290193

Au sud de la Couvertoirade, à quelques kilomètres de l’A75, Le Mas de Messier est un petit camping familial tenu par des Hollandais. Celui-ci a tout pour plaire.

Tout d’abord un superbe cadre, avec d’immenses emplacements en pleine nature, encadrés de haies et d’arbustes. Certains ont une vue magnifique. Des bornes électriques disséminées un peu partout permettent de se raccorder au réseau. Il y a un bloc sanitaire avec douches et w.c. mais pas de bornes de service pour camping-car.

Le plus, surtout sous la chaleur implacable de l’été, est la piscine mis à disposition des campeurs. Un lave-linge est aussi disponible ainsi qu’un petit magasin vendant pain, œuf et vin. On peut capter un WIFI sur la quasi-totalité du site.

La Couvertoirade et ses alentours, une belle étape en Aveyron pour votre circuit en camping-car

Vous l’avez compris si vous êtes arrivé jusqu’ici, non seulement le village de la Couvertoirade a tout pour plaire, mais les alentours vous inciteront également à passer un peu de temps dans le secteur.

Entre villages empreints d’histoire et randonnées dans les causses, vous avez de quoi faire autour de et à La Couvertoirade ! D’autant plus que l’accueil des camping-caristes a été pris en charge par plusieurs communes pour vous offrir de superbes haltes, souvent très paisibles.

L’Aveyron est en effet un département tranquille assez préservé du tourisme de masse. Idéal pour des vacances au calme avec des tas de lieux à découvrir.

La Couvertoirade, une étape à inclure dans votre prochain road trip. Qu’en dites-vous ?


Partager l'article
  •  
  •  
  • 29
  •  
    29
    Partages
  •  
    29
    Partages
  •  
  •  
  • 29

14 commentaires sur “Visiter La Couvertoirade en camping-car”

  1. Véronique DESAY

    Bonsoir, merci pour toutes ces informations. Très intéressantes. Merci aussi pour votre travail, À très bientôt Véronique

  2. Reportage très bien fait. Nous connaissons La Couvertoirade et nous avons plaisir à nous y arrêter. en saison et hors covid, les quelques restaurants et boutiques sont appréciés.
    Lorsque nous traversons le Larzac pour visiter l’Aveyron ou le Tarn. Nous nous arrêtons à la Cavalerie, qui est bien pour 1 nuit.
    la région offre de beaux détours

  3. Jocelyne MONIER

    Merci pour ce très beau reportage. Nous sommes déjà passés dans cette région sans découvrir ces trésors, grâce à vous, ce sera bientôt fait

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.